Damien Comolli à la recherche de jeunesse

Publié le 04 juin 2021 à 00:00 par JB

Le téléphone de Damien Comolli surchauffe. Après avoir géré le cas de Patrice Garande dans la douleur (lire notre article ci-dessous), le président toulousain s’attelle à trouver un nouveau coach et recomposer un staff. Laurent Batlles, David Guion, Thierry Laurey ou même Jocelyn Gourvennec ont tous un point commun : ils ont chacun moins de 60 ans.

C’est désormais un des critères principaux de Comolli. Avec RedBird, son envie est de redynamiser le club telle une start-up. Les arrivées de grands jeunes talents commerciaux et d’un profil tel que Brendan MacFarlane, moins de 30 ans, à la tête de la cellule de recrutement ne font que confirmer cette tendance. Le TFC de Comolli veut rompre avec certaines méthodes traditionnelles du foot français. Comme l’été dernier, le boss toulousain a fixé un autre critère prioritaire, celui d’avoir déjà fait monter une équipe en Ligue 1. Batlles vient de le faire avec Troyes, Guion l’a fait avec Reims, Laurey avec Strasbourg et Gourvennec avec Guingamp. Le nom devra évidemment être validé par les Américains qui suivent ce dossier de près à distance.

D’autant qu’il existe aussi une question financière. Garande, à qui il restait un an de contrat, exigera son salaire jusqu’au dernier centime et cela peut-être compris entre 500 000 et un million d’euros charges comprises. Quant au rêve de Comolli, Batlles, il faudra négocier avec Troyes puisque l’ancien milieu de terrain y possède un contrat allant jusqu’en 2023. Un chèque de plusieurs centaines de milliers d’euros sera donc nécessaire, là où le Tèf affiche en cette fin de saison un déficit de plusieurs millions d’euros qui sera comblé par RedBird.

Les négociations ne concernent maintenant qu’une poignée de personnes qui se connaissent par coeur. En effet, Batlles entretient des relations avec Comolli depuis qu’ils se sont côtoyés à Saint-Étienne en 2010 et l’actuel coach de Troyes est géré par… le même agent que Laurey. "Je ne suis pas sûr que Thierry soit Comolli-compatible, même si les deux hommes se connaissent très bien" nous a-t-on confié. Quant à Guion, il appartient à la même agence qui a placé Garande à Toulouse. Reste à savoir si cela peut être un avantage ou un défaut, mais aux dernières nouvelles l’ex-coach de Reims ne serait pas emballé de reprendre en main une Ligue 2…

Nos derniers articles