Info LesViolets.Com : Adil Taoui prié de quitter le groupe professionnel du TFC

Publié le 11 November 2020 à 13:42 par JB

L’histoire retiendra qu’Adil Taoui a disputé son dernier match sous le maillot du TFC le 22 août 2020 contre Dunkerque (0-1). Ce jour-là, le Pitchoun, qui avait signé professionnel à seulement 16 ans en 2018, était entré pour les 20 dernières minutes et avait permis aux Violets de se montrer dangereux. Selon nos informations, Damien Comolli a signifié à Taoui qu’il était dès à présent écarté du groupe de Patrice Garande. En clair, il doit quitter dès ce jour le vestiaire attribué aux pros et ne rejouera plus avec le TFC.

Évidemment, un départ de Taoui est désormais acté. Sous contrat jusqu’en 2022, l’international français U16 et U18 (4 buts en 11 sélections) avait été sollicité par plusieurs formations lors des dernières heures du mercato qui s’est terminé le 5 octobre. Si Damien Comolli s’est défendu dans la presse d’avoir reçu des offres concrètes, Brentford, Nottingham Forest, Dijon, Nice (pour l’envoyer en prêt à Lausanne) et mêmes des clubs américains et russes se sont renseignés sur la possibilité d’obtenir un prêt avec option d’achat. Les négociations n’avaient pas abouti.

Mais que s’est-il passé pour que Taoui passe du statut “future pépite” à “joueur écarté” ? L’histoire entre le joueur de 19 ans et Patrice Garande avait mal démarré au cœur de l’été. Après avoir disputé les deux premiers matchs amicaux dans un rôle qui n’était pas le sien, au milieu de terrain, Taoui a été sorti de l’équipe pour les deux dernières rencontres de préparation. Un premier événement qui a mal été accepté par le joueur, pourtant en forme. Puis fin août, après TFC - Dunkerque, le coach toulousain l’envoie en réserve. Une décision que ne tolère pas Taoui, qui avait alors été reçu et sanctionné par la direction du club.

Depuis, Garande fait sans lui et avait fait passer un message subliminal au début du mois en conférence de presse : “À partir du moment où les joueurs qui souhaitaient partir sont encore là, ils font partie du groupe et sont à ma disposition. Par contre, il y a des règles de vie, à la fois fixées par le staff et à la fois par l’effectif lui-même.” Depuis, Leya Iseka a quitté le navire, Taoui a donc été mis de côté. Seuls Rogel et Mubele continuent de s’entraîner, en sachant qu’ils ne joueront pas. Lors d’un récent sondage réalisé sur notre site, plus de 8 supporters sur 10 souhaitaient revoir Taoui porter le maillot violet en Ligue 2.

sondage
2979 votes
Faut-il donner du temps de jeu à Adil Taoui ?
Oui
84.9%
2528 voix
Non
15.1%
451 voix

Les supporters toulousains ne verront donc plus un joueur qui était pourtant considéré comme le futur Ben Arfa. “J’ai eu Hatem au même âge à Clairefontaine. Adil est du même acabit. Je lui souhaite de faire la même carrière, sinon mieux” avait lancé Patrick Gonfalone, son sélectionneur en équipe de France U16, en 2017 dans une interview pour le 20 Minutes. Entre temps, Taoui a terminé meilleur buteur de l’épopée en Gambardella et a fait ses premiers pas en Ligue 1 au début de l’année. Des espoirs qui resteront sans suite. Au printemps dernier, Yannick Stopyra, responsable du recrutement du centre de formation des Girondins, avait révélé qu’il avait tenté de l’attirer à Bordeaux. Et qui sait, peut-être que Taoui, qui vient de changer d’agent et qui est désormais géré par Vadim Vasilyev, continuera sa carrière de l’autre côté de la Garonne.

Nos derniers articles