TFC 1-2 Athletic Bilbao : Les 3 choses à retenir et les notes sur 10

Publié le 06 septembre 2019 à 12:35 par Rédac

En match amical ce jeudi, le TFC s’est incliné sur la pelouse de Bayonne contre l’Athletic Bilbao, 1-2. La rédaction du site LesViolets.Com y était. Analyse.

Des Basques vexés

D’une manière unanime parmi les supporters et observateurs présents, ce match n’avait d’amical que le nom. Aucun temps mort n’a été observé pendant 90 minutes et la partie était plaisante à suivre. Aaron Leya Iseka a ouvert le score à la 8ème minute d’une bien belle manière. Bilbao égalisa à la demi-heure de jeu et s’imposa finalement en toute fin de rencontre.

Les Basques ont semblé plus agressif, voire vexé d’être autant bougé en première période, et ont tout fait pour aller chercher la gagne. Preuve de cette tension, Inigo Martinez s’est fait expulser, fait rare lors d’un match, à un quart d’heure de la fin du match. Pour rééquilibrer les débats et évoluer à 10 contre 10, Casanova a décidé de faire sortir Boisgard, sans faire entrer un nouveau joueur. Un geste de fair-play salué par les Basques… qui ne se sont pas fait prier pour transformer leur penalty pour suite à une main de Shoji particulièrement sévère. Le nul aurait été mérité.

Des joueurs ont marqué des points

Cette rencontre a surtout permis à Casanova de travailler les relances courtes de derrière et de donner du temps de jeu à certains. Issiaga Sylla, capitaine d’un soir, et Kalidou Sidibé étaient en forme. Aaron Leya Iseka, auteur d’un but en soliste, devra vite être revu. Et pourquoi ne pas rêver d’une association avec Koulouris ? D’autant que la performance de Wesley Saïd n’était pas au niveau de l’investissement conséquent du club (8 millions d’euros). L’ancien dijonnais n’a pas encore les jambes pour un match de Ligue 1 et a manqué la balle du 2-1 avant le penalty basque.

La première de Shoji et Isimat-Mirin

Un secteur de jeu a été particulièrement scruté côté TFC : la défense centrale. Pour la première fois depuis le début de la saison, le duo Shoji - Isimat-Mirin a été aligné. Les deux sont fautifs sur le premier but et le Japonnais a été sanctionné d’un penalty particulièrement sévère. Des réglages sont à parfaire entre les deux hommes, mais une complémentarité commence à se dessiner. “Je ne serai pas surpris de voir Isimat-Mirin titulaire contre Saint-Étienne dimanche prochain” nous a glissé un supporter présent au stade Didier Deschamps ce jeudi soir.

Les notes du match :

Mauro Goicoechea : 5/10
Steven Moreira : 5,5/10
Gen Shoji : 4,5/10
Nicolas Isimat-Mirin : 5,5/10
Issiaga Sylla : 6,5/10
Kalidou Sidibé : 6/10
William Vainqueur : 5,5/10
Quentin Boisgard : 6/10
Wesley Saïd : 5/10
Nathan Ngoumou : 5,5/10
Aaron Leya Iseka : 7/10

Nos derniers articles