Reynet, Leya Iseka, Garcia, Bostock, Dossevi, l'analyse statistique des recrues

Publié le 10 août 2018 à 13:00 par Le Roi des Stats

Cinq nouveaux joueurs recrutés par le TFC seront au Vélodrome ce soir. Le site LesViolets.Com vous propose une analyse statistique détaillée de ces nouvelles têtes, en partenariat avec le blog www.leroidesstats.zd.fr.

Baptiste Reynet

> 3420 minutes la saison dernière à Dijon, soit l’intégralité des 38 matchs.

> 73 buts encaissés, le plus gros total du championnat.

> 131 arrêts, soit 1 toutes les 26 minutes. En Ligue 1, seuls deux gardiens
font mieux que lui : Erwin Zelazny de Troyes et Eiji Kawashima à Metz.

> 64,2% de buts évités (131 arrêts sur 204 ballons cadrés). Lafont a fait légèrement mieux (66,2%).

> Sur 816 dégagements, 381 ont trouvé un partenaire (46,7% de réussite, contre 44,1% pour Lafont).

Aaron Leya Iseka

> 24 matchs de championnat en Belgique et 5 rencontres de Ligue Europa pour 8 buts et 1 passe décisive.

> Décisif toutes les 193 minutes, un chiffre qui le place au niveau de Kamano (décisif toutes les 184 min). Delort (décisif toutes les 234 minutes) et Sanogo (toutes les 252 min) ne tiennent pas la comparaison.

> En Ligue Europa, Leya Iseka a connu un excellent taux de passes réussies : 83,6%. Aucun joueur du TFC n’est arrivé à ce niveau l’an dernier.

Manu Garcia

> En 34 matchs avec le NAC Breda, il n’a marqué qu’un but et délivré deux passes décisives.

> Il tente énormément de dribbles (170 en 3024 minutes, soit un dribble toutes les 18 minutes). C’est mieux que Thomas Lemar, qui n’en a tenté qu’un toutes les 27 minutes, et que Dimitri Payet, un toutes les 41 minutes.

> Sur les 170 dribbles tentés, Garcia en a réussi 117 (68,8%). À titre de comparaison, Max-Alain Gradel a réussi 55,2% de ses dribbles. En Ligue 1, le meilleur dans ce domaine était Nabil Fékir (75,6%).

> Concernant les passes, Garcia a réussi 78,6% de ses transmissions avec Breda. Ce pourcentage le place au niveau de joueurs comme Lucas Ocampos de Marseille ou comme Rony Lopes de Monaco.

John Bostock

> Recruté par Bursaspor en janvier, il n’a disputé que 595 minutes en Turquie.

> Sur ses 8 matchs, le milieu de terrain a effectué 16 interceptions et 20 tacles.

> Il a raté 13 contrôles, 48 passes et s’est fait déposséder du ballon cinq fois, soit une perte de balle toutes les 9 minutes. C’est mieux que Sangaré (une perte de balle toutes les 6 minutes).

> 86,5% de passes réussies, ce qui est un excellent taux pour un milieu axial. C’est mieux que Blin (78,4%) et Sangaré (74,5%).

Matthieu Dossevi

> 30 matchs disputés avec Metz, 11 passes décisives, 1 but

> Décisif une fois toutes les 210 minutes, c’est mieux qu’Aouar (Lyon) et Sankharé (Bordeaux), mais moins bien que Sanson (OM) ou encore Lopes (Monaco). Gradel a été décisif toutes les 484 minutes.

> 78,4% de passes réussies, un chiffre dans la moyenne des milieux offensifs de Ligue 1.

Article écrit par www.leroidesstats.zd.fr

Nos derniers articles