Rachat des Girondins : entre doutes et espoirs

Publié le 17 juin 2021 à 11:47 par JB

Les prochaines heures s’annoncent décisives dans le rachat des Girondins de Bordeaux. Gérard Lopez semble avoir une longueur d’avance, d’autant qu’il est sur le point d’acter une fusion avec un autre projet, celui de Pascal Rigo. Le club Scapulaire, qui regroupe 150 entrepreneurs locaux, soutient cette candidature et pourrait entrer au capital en cas de reprise du club. “Lopez fait tout son possible pour éviter le redressement judiciaire” écrit 20 Minutes. En revanche, l’ancien propriétaire du LOSC s’interroge sur le temps nécessaire pour boucler l’opération. La date butoir du closing est fixé au 4 juillet.

Didier Quillot, autre candidat à la reprise, a, lui, défendu son projet dans L’Équipe : “Je suis contre le redressement judiciaire, car il nous conduirait inévitablement en L2. Je suis tellement contre que je suis le seul à avoir déposé une offre ferme et définitive chez Rothschild lundi soir pour sauver le club. Je comprends aujourd’hui que certains ne sont pas prêts et qu’il faudrait les attendre. Ce sont eux et le retard que nous prenons qui font perdre du temps au sauvetage du club.

Damien Comolli surveille de près l’évolution de ce dossier puisque les règlements sont clairs : si les Girondins venaient à être relégués administrativement, le perdant du barrage serait alors repêché.

Nos derniers articles