Nombre d'abonnés, budget, Barthez, Stadium, ce qu'il faut retenir de l'interview d'Olivier Jaubert

Publié le 20 septembre 2021 à 10:14 par JB

Le bras droit de Damien Comolli, Olivier Jaubert, directeur général du TFC, a donné une interview dans La Dépêche du Midi. Voici ce qu'il faut retenir.

> Son rôle
Il est là pour du long terme et annonce s'être fixé comme objectif de redonner envie aux Toulousains et aux gens de la région d'aimer le TFC, d'y revenir et de redonner de la fierté aux supporters.

> Le nombre d'abonnés
3800. C'est 20% de plus que l'année dernière et ça représente à peu près le nombre d'abonnés de la dernière saison de Ligue 1. Jaubert a annoncé vouloir travailler sur différentes offres d'abonnement sur un mois éventuellement et avec de la flexibilité (pouvoir changer de tribune).

> Le budget
Le chiffre de 26 millions d'euros a été lancé par le journal, sans contraction de la part de l'intéressé. Jaubert explique s'être entretenu avec un patron de RedBird avant le début de la saison qui lui a confirmé que si le TFC ne montait pas en Ligue 1 en mai 2022, le projet continuerait quand même. Afin de réduire les coûts, des salariés ont quitté le TFC et plusieurs projets ont été gelés. "On a fait des choix difficiles" dit-il.

> Le cas Fabien Barthez
Olivier Jaubert a confirmé l'information du site LesViolets.Com. Le gardien champion du monde ne poursuit pas sa collaboration avec le club, faute de moyens. "Si on monte en Ligue 1 l'an prochain, peut-être que Fabien reviendra parmi nous" ajoute-t-il.

> L'accès au Stadium
Son crédo est simple : "Venez au stade, venez au TFC, c’est facile." Pour cela, il promet de ne pas faire des shows à l'Américaine, même si des idées de concerts et spectacles existent, et l'utilisation du parvis. Jaubert veut surtout travailler sur l'accueil des supporters, le temps d'attente aux buvettes, le confort en tribune. Son équipe travaille sur le prix des places en cas d'une éventuelle montée en Ligue 1. Pour lui, "il n'est pas question que la personne qui soit en tribune "Taton" ou en tribune "Ouest" paie plus de 30 euros pour voir le PSG."

> Le naming
Ce projet n'est pas une priorité à l'heure actuelle.

> Les hologrammes, il y croit dur comme fer
L'entretien s'est terminé avec ce projet futuriste : "Moi je vous dis : dans moins de 10 ans, quand le TFC jouera à l’extérieur, il y aura 30 000 personnes... au Stadium ! Parce que les matchs seront avec des hologrammes sur le terrain. Je suis convaincu que ça va arriver beaucoup plus vite qu’on le croit. Et tout d’un coup, vous direz : "J’ai 38 matchs par saison dans mon stade et non plus 19". Mais pour l’instant, on me prend pour un fou et on a raison ! Aujourd’hui, tout évolue tellement vite. Des touristes partent dans l’espace… On vous aurait dit ça il y a 10 ans vous l’auriez cru ?".

Nos derniers articles