Metz 2-2 TFC : Les notes des Toulousains

Publié le 30 septembre 2019 à 10:50 par Rédac

Après le match nul du TFC à Metz (2-2), la rédaction du site LesViolets.Com vous propose ses notes attribuées aux Toulousains.

NOS TOPS

William Vainqueur (6/10) : Le seul à surnager en première période. Plusieurs fois dangereux, il a failli inscrire le but de l’année d’une volée splendide. Pas aidé par ses partenaires du milieu.

Nicolas Isimat-Mirin (6/10) : Globalement solide, NIM a su maitriser son NMI. Garde le cap, Isimat.

RAS (ou presque)

Baptiste Reynet (5/10) : Pas vraiment décisif, pas fautif non plus. Plusieurs fois battu sur des frappes lointaines en première période néanmoins.

Jean-Victor Makengo (5/10) : Toujours intéressant dans ses prises de balle vers l’avant, JV n’a jamais su casser les lignes des Grenats. Correct, mais rien d’exceptionnel.

Steven Moreira (4,5/10) : Un peu plus appliqué que d’habitude défensivement.

Max-Alain Gradel (4,5/10) : Des dribbles. Beaucoup de dribbles. Trop de dribbles. La lecture de cette note est rendue indigeste par l’omniprésence du mot dribble : c’est aussi l’impression que donnent les matchs de l’Ivoirien. Jolie passe décisive cela dit.

NOS FLOPS

Matthieu Dossevi (4/10) : Un jeu stéréotypé qui commence à ne plus surprendre grand monde, encore moins dans son ancienne enceinte. Le crochet pied droit vers l’extérieur avant le centre en rupture, on connaît, ça y est. Maintenant, du neuf.

Kelvin Amian (3/10) : Heureusement qu’on ne peut pas lire dans les pensées d’un joueur, sinon on y verrait tout sauf du violet, du Toulouse, voire même du foot.

Ibrahim Sangaré (3/10) : Tout semblait trop grand pour lui samedi. Le terrain, ses jambes, la pression. L’Ivoirien n’est jamais vraiment revenu de la CAN et enchaîne les prestations fades. Où est passé le superbe milieu de terrain ? Ibrahim Égaré.

Aaron Leya Iseka (3/10) : Restera à jamais le « frère de ». Son match raté l’a été encore plus au moment où il est sorti du terrain tant la comparaison avec Koulouris est sans équivoque.

Issiaga Sylla (2/10) : Quand on cherche autant à frapper alors qu’on est latéral gauche, c’est forcément qu’on a quelque chose à se faire pardonner. Bingo, le Guinéen offre le premier but messin. La suite ? Une succession de mauvais choix, placements, centres, interventions. Issiagades sur Issiagades.

Nos derniers articles