logo lesviolets.com
croix occitane
Mercato : "Isak Pettersson est en partance"
Mercato : Oui, Rhys Healey, malheureux, se rapproche d'un départ du TFC...

Si vous êtes un fidèle lecteur du site LesViolets.Com, vous êtes au courant que Rhys Healey est plus que jamais sur le départ...

Si vous êtes un fidèle lecteur du site LesViolets.Com, vous êtes au courant que Rhys Healey est plus que jamais sur le départ depuis de nombreux jours. Et, non, il n’y a pas vraiment eu de “revirement de situation”. Avant la reprise de l’entraînement, l’Anglais a été mis au courant d’offres reçues de Championship par Damien Comolli, qui lui a fait comprendre que la porte était bel et bien ouverte pour lui cet été. Depuis, Healey est malheureux et s’apprête probablement à partir, même si en période de mercato, tout peut changer d’un jour à l’autre.

Attaché à Toulouse, le buteur britannique traîne son spleen depuis que les entraînements s’enchaînent, que ce soit au Stadium ou cette semaine à Navata en Espagne lors du stage. En méforme, le moral dans les chaussettes et proche d’un départ, Healey a même esquivé les journalistes lors de la journée dédiée à la presse ce jeudi, jusqu’au point de se cacher à l’occasion de la photo de groupe avec tous les joueurs et le staff pour immortaliser le stage d’avant-saison.

Pour couronner le tout, Healey s’est encore blessé à l’adducteur, ce qui l’a contraint à ne pas participer aux dernières séances d’entraînement et au premier match amical de l’été contre Nîmes (victoire 2-0), et a vu l’arrivée de Thijs Dallinga, auteur de 36 buts cette saison aux Pays-Bas. Rien que ça… Pas de quoi rassurer l’Anglais qui pourrait voir le Néerlandais être son successeur à la pointe de l’attaque toulousaine.

Ce samedi, La Dépêche du Midi explique qu’une prolongation de contrat aurait été proposée à Healey, qui l’a refusée. Renforçant encore un peu plus le sentiment que ses valises pourraient rapidement être bouclées. Interrogé à ce sujet en conférence de presse, relayée par La Dépêche du Midi, Philippe Montanier a usé de toute sa langue de bois, mais a lui aussi ouvert la porte à un départ : “Il paraît qu’il est sur le départ… Il y a beaucoup de rumeurs mais aujourd’hui, il est avec nous. (…) S’il reste, je serais content. Sinon, on verra…"