Mercato : Cotes Transfermarkt, la valeur marchande du TFC augmente encore à la mi-saison

Publié le 29 décembre 2021 à 16:00 par Auxence Cames

Le site référence Transfermarkt vient de publier une nouvelle mise à jour des valeurs marchandes des joueurs de Ligue 2, au terme de la moitié de cette saison 2021/2022. Dans la continuité du début d’exercice réussi, et malgré la perte de la première place, le club toulousain assiste une nouvelle fois à une hausse globale des valorisations. Avec une valeur totale actuelle estimée à 27 millions d’euros, Toulouse est le deuxième club de Ligue 2, derrière Nîmes.

Au sein de l’effectif violet, la hausse est plus nuancée que la première. Onze joueurs voient leur valeur augmenter, à l’instar de Rhys Healey (+500 K) et Nathan Ngoumou (+400K). Du côté des baisses, 4 joueurs payent leur temps de jeu réduit ou leur manque d’impact : Brecht Dejaegere (-200K), Yanis Begraoui (-200 K), Sam Sanna (-100 K) et Kléri Serber (-100 K).

Classement actualisé des valeurs marchandes des joueurs du TFC
1. Bafodé Diakité : 3,5 M (=)
2. Branco Van den Boomen : 2,20 M (+200 K)
3. Rhys Healey : 2 M (+500 K)
4. Brecht Dejaegere : 2 M (-200 K)
5. Issiaga Sylla : 2 M (=)
6. Anthony Rouault : 1,50 M (=)
7. Ado Onaiwu : 1,50 M (=)
8. Stijn Spierings : 1,20 M (=)
9. Rafael Ratão : 1,20 M (+200 K)
10. Nathan Ngoumou : 1,20 M (+400 K)
11. Mikkel Desler : 1 M (+200 K)
12. Maxime Dupé : 1 M (=)
13. Rasmus Nicolaisen : 900 K (+300 K)
14. Yanis Begraoui : 800 K (-200 K)
15. Isak Pettersson : 800 K (=)
16. Denis Genreau : 800 K (+300 K)
17. Sam Sanna : 500 K (-100 K)
18. Naatan Skyttä : 500 K (+100 K)
19. Moussa Diarra : 500 K (+50 K)
20. Logan Costa : 400 K (=)
21. Kléri Serber : 300 K (-100 K)
22. Mamady Bangré : 300 K (+50 K)
23. Tom Rapnouil : 300 K (=)
24. Steve Mvoué : 300 K (+100 K)
25. Stéphane Zobo : 150 K (=)
26. Thomas Himeur : 150 K (=)

Gauthier Hein (Auxerre) succède à Van den Boomen pour la plus grosse hausse marchande de cette mise à jour. L’ailier droit, candidat au Prix Puskas, élève sa valeur de 600 K. Johann Lepenant (Caen) et Rhys Healey, le meilleur buteur du championnat (13 buts), complètent ce podium honorifique.

Top 8 des plus grosses hausses marchandes de Ligue 2
1. Gauthier Hein (Auxerre) : 1,80 M (+600 K)
2. Johann Lepenant (Caen) : 2,50 M (+500 K)
3. Rhys Healey (Toulouse) : 2 M (+500 K)
4. Yahia Fofana (Le Havre), Aldo Kalulu (Sochaux) et Aurélien Scheidler (Dijon) : 1,50 M (+500 K)
7. Youssouf M’Changama (Guingamp) et Moustapha Name (Paris FC) : 1,20 M (+500 K)

Pour terminer, c’est une fois de plus Zinédine Ferhat (Nîmes) qui subit la plus grosse décrue de sa valeur. Mis au placard et annoncé sur le départ, il reste néanmoins toujours le joueur de seconde division le plus cher (devant Bafodé Diakité). En plus de trois Nîmois, un Dijonnais et un Amiénois figurent dans ce top 5 peu flatteur.

Top 5 des plus grosses baisses marchandes de Ligue 2
1. Zinédine Ferhat (Nîmes) : 4,50 M (-1M)
2. Moussa Koné (Nîmes) et Jonathan Panzo (Dijon) : 2,50 M (-500 K)
4. Adama Diakhaby (Amiens) : 2,50 M (-500 K)
5. Andrés Cubas (Nîmes) : 2,50 M (-300 K)

Les valeurs marchandes Transfermarkt sont calculées en tenant compte de différents modèles d'évaluation. Un facteur important est la communauté Transfermarkt, dont les membres discutent et évaluent en détail les valeurs marchandes des joueurs. En général, les valeurs de marché Transfermarkt ne doivent pas être assimilées à des indemnités de transfert. L'objectif n'est pas de prédire un prix, mais une valeur attendue d'un joueur sur un marché libre. Transfermarkt n'utilise pas d’algorithme, mais les clubs consultent souvent ce service pour obtenir une première estimation.

Nos derniers articles