Les Violets.Com à Ajaccio : veille de match

Publié le 13 mai 2022 à 19:30 par Cédric Polizzi

Par Cédric Polizzi,

Vous connaissiez Martine à la plage, voici Les Violets à Ajaccio. C’est le dernier déplacement d’une saison historique. Quoi rêver de mieux que de venir ici en touriste, pieds dans le sable sous le soleil, et rêver d’un but de Begraoui ? Allez, on se fait le récit de veille de match.

4h du matin quand je me lève. Excitation, fatigue. Très contradictoire. Direction la navette aéroport. Très peu de monde mais l’avion affiche complet pour Paris Orly. Pas de vol direct Toulouse - Ajaccio. Monter pour redescendre, sacrées compagnies aériennes.

Lever de soleil au hublot, puis sieste jusqu’à Paris. Arrivé là-bas, petit déjeuner chez Paul. 2,10€ le croissant, 2€ le pain a..chocolatine (c’est mieux). Abusé les tarifs. Victor me rejoint, et direction l’avion pour Ajaccio.

On peut apercevoir, sous un beau soleil, la Tour Eiffel, La Défense, et tout ce qui va avec. Une fois dans le Sud, Saint-Tropez sur notre droite, Cannes, Marseille et Nice sur notre gauche. Ça respire les vacances.

Une fois installés à Ajaccio, on prend la direction de la plage. Starter Pack d’un week-end en Corse : Lunette de soleil, maillot, crème solaire, casquette. Une bonne sieste sur la plage. Le genre de soleil où tu te réveilles t’es déphasé tu sais.

Puis on part visiter le centre même d’Ajaccio. Les petites rues, etc. Très beau. On sent vraiment une puissance locale. De grands drapeaux sont affichés en ville avec l’écusson du club. On fait également un tour à la boutique en centre-ville : "nous n’avons plus de place pour le match contre Toulouse".

Enfin bref, on a bien profité, c’était cool. On a aussi vu le groupe pour demain. Bon, on est tous d’accord, Begraoui pour l’histoire ? À demain !

Nos derniers articles