Le TFC, le temps des incertitudes

Publié le 06 avril 2020 à 00:00 par JB

Avant le confinement, le TFC traversait déjà des zones de turbulence. La crise sanitaire, financière et sportive n’a rien arrangé.

Quel avenir sportif ?

Il y a 3 semaines, le TFC était assuré d’évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. Désormais, chaque jour qui passe augmente les possibilités de maintien sur tapis vert. La LFP prendra peut-être prochainement la décision de stopper définitivement la saison et de n’officialiser aucune descente. Le maintien le plus dingue de ce 21ème siècle pourrait donc être célébré par les supporters violets. Mais en attendant, que doit faire le club ? Faut-il préparer, sportivement et économiquement, une saison en Ligue 1 ou en Ligue 2 ? Le TFC est-il capable d’enchaîner une nouvelle saison au sein de l’élite français, alors que sa situation est catastrophique à tous les étages du club ?

Un budget à boucler

Comme toutes les autres formations françaises, le choix de Canal+ et de beIN Sports de ne pas payer la dernière partie des droits télé aura forcément une incidence sur le budget du TFC. Et cela se compte en millions d’euros. Olivier Sadran le sait bien et a donc retroussé ses manches pour revenir à la LFP et participer aux négociations.

Toulouse, qui est obligé de vendre pour équilibrer ses comptes, aura forcément du mal à vendre Ibrahim Sangaré en Angleterre. Le cash pourrait alors manquer afin de monter une équipe compétitive pour redémarrer un nouveau projet.

La vente est-elle compromise ?

Début mars, la vente du club semblait être actée. Le calendrier était idéal : une remise des clés en avril pour laisser le temps aux nouveaux propriétaires de créer un nouvel organigramme et de se lancer pleinement dans le mercato en juin. Sauf que depuis, Olivier Sadran semble ralentir cette possible transaction. Selon nos informations, le président toulousain aurait confié à des proches qu’il ne vendra pas le TFC aux Chinois et Américains. Bluffe-t-il ? Le jeu du président est difficile à décrypter. D’autres sources expliquent que les discussions continueraient, mais que la date butoir a forcément été décalée par le Coronavirus.

Dans tous les cas, il semble impossible de voir Sadran prononcer son départ dans 15 jours, alors qu’il est actuellement entre Canal+ et la Ligue pour récupérer les droits télé manquants et préparer la sortie de crise.

Alors maintien ou descente ? Sadran ou Chien Lee ? Et à quoi ressemblera le TFC version 2020/2021 ? La pluie s’abattait fortement sur le Stadium cet hiver. C’est désormais un épais brouillard qui flotte autour de l’Île du Ramier.

Nos derniers articles