Le litige TFC - Comolli - Garande n'est toujours pas réglé

Publié le 02 février 2022 à 18:12 par JB

Samedi, à 15h00, le TFC recevra Dijon. L'occasion pour Patrice Garande de revenir au Stadium. Si son départ avait provoqué une vague de remerciements au sein des supporters toulousains, sa relation avec Damien Comolli a été orageuse sur la fin. Ce mercredi, La Dépêche du Midi nous apprend que le TFC n'a pas encore versé les indemnités de licenciement à son ancien entraîneur. Les avocats des deux camps sont encore en négociation afin d'éviter les prud’hommes.

Lors de son arrivée à Toulouse, Patrice Garande avait signé un contrat de deux ans. Le TFC doit donc lui verser plusieurs centaines de milliers d’euros. Son adjoint, Jean-Marie Huriez, avait expliqué à La Presse de La Manche ce départ surprise : “Le mercredi 2 juin, le président Damien Comolli nous a appelés, Patrice et moi, pour nous dire qu’on n’était pas renouvelé. On avait signé pour deux ans, mais on n’a pas réussi à remonter en Ligue 1. (…) J’ai eu Patrice, il est évidemment déçu, car il s’était énormément investi. Mais il ne faut pas en vouloir à qui que ce soit. Je tiens d’ailleurs à remercier Damien Comolli, car c’est un président très compétent, je dirais même hors normes. Je pense qu’il a des pressions externes, de la part des propriétaires du club. Le Toulouse FC est un bon club, prestigieux, qui mérite de jouer en Ligue 1 et qui possède de bons dirigeants. (…) Bref, ça s’est bien passé pour nous, mais pas assez bien !

Nos derniers articles