L'étonnant choix de l'arbitre sur le penalty brestois

Publié le 10 août 2019 à 23:20 par JB

Alors que Brest menait 1-0, les Bretons ont eu la possibilité de faire le break en fin de partie sur penalty. Pourtant, l’arbitre, qui a été assisté du VAR, n’aurait jamais dû siffler la main d’Issiaga Sylla. La nouvelle règle pour cette saison est très claire selon la LFP : “l’arbitre ne sanctionnera pas les mains ou bras d’un joueur réalisés juste après un contact du ballon avec une autre partie de son corps.” C’est exactement ce qui s’est passé pour Sylla.
Et pour couronner le tout, Charbonnier était hors jeu au moment de l’action. Heureusement, Baptiste Reynet a rendu justice au TFC en stoppant la tentative de l'attaquant brestois.

MISE À JOUR :
Matthieu Dossevi nous a expliqué que le penalty était dû à la “faute” de Sylla sur le Brestois… “Tout aussi grotesque” a commenté le vice capitaine du Tèf.

Nos derniers articles