Garande : "Pour le moment, Healey n'est pas prêt à débuter un match"

Publié le 19 September 2020 à 12:00 par JB

Contre Sochaux (0-0), le Stadium a pu découvrir Rhys Healey pendant une demi-heure. En conférence de presse, Patrice Garande a évoqué les qualités et défauts de l’Anglais : “Sa mentalité est à l’image de son tacle contre Sochaux où il a tout pris. C’était beaucoup d’engagement, sans être méchant. Mais physiquement, il n’est pas prêt. Il n’a fait que quelques oppositions et ce bout de match. Pour le moment, il n’est pas prêt à débuter un match. Mais c’est une arme et il est important dans les 18 que je convoque. Il est adroit devant le but. Quand on travaille aux entraînements, il fait le geste juste et ne se précipite pas. Pour moi, c’est un joueur d’axe, même s’il a joué des matchs sur le côté en Angleterre, dans un style différent de ce que je préconise. La vitesse n’est pas sa qualité première. Vous l’avez vu contre Sochaux, il n’est pas encore totalement délié, il fait tout en force. C’est normal, car il n’est pas prêt physiquement, mais ça va venir. Il commence aussi à prendre des cours de français. Il fait des efforts, on parvient à communiquer, mais pour certains, l’intégration peut prendre un peu plus de temps.

Entre Healey, Bayo, Koulouris et Antiste, Garande doit faire des choix : “Dans mon système, j’ai actuellement 4 attaquants axiaux qui ont la même importance. Ils ont tous à un moment donné une influence à avoir dans le jeu. Si pendant une heure, j’ai deux attaquants qui font un travail de sape, qui se créent des occasions et qui mettent des buts, puis pour la dernière demi-heure, j’en mets deux autres qui sont frais et qui recommencent à multiplier les courses, ça peut poser des problèmes. Les joueurs doivent intégrer qu’on peut aujourd’hui faire 5 changements.

Nos derniers articles