Être la pire défense de Ligue 1 : un signe prémonitoire

Publié le 30 novembre 2019 à 15:37 par Marco Ghisleni

Avant de se déplacer à Nantes (demain 15h, BeINSports 1), le TFC occupe un statut peu honorifique, celui de pire défense du championnat. En effet, avec 27 buts encaissés en 14 journées et une moyenne de pratiquement 2 buts concédés par match, les Violets payent très cher leurs absences dans le secteur défensif et peuvent dès à présent lorgner sur le bas du classement.

En regardant de plus près les statistiques des saisons précédentes, force est de constater que cette position est effectivement peu confortable. Sur les 20 derniers exercices de Ligue 1, 17 des pires défenses du championnat ont été reléguées à la fin de la saison et 11 de ces équipes ont terminé lanterne rouge. Les trois exceptions se nomment Bastia (12ème en 2013), Reims (15ème en 2015) et Metz (14ème en 2017). Si les Toulousains veulent s’en sortir, le salut passera probablement par un sursaut collectif sans quoi la menace d’une relégation planera une nouvelle fois sur les bords de la Garonne.

Nos derniers articles