Diakité : "Si on arrête d'y croire, on arrête de jouer au foot"

Publié le 23 janvier 2020 à 15:00 par JB

Dans une interview, ce jeudi, pour La Dépêche du Midi, Bafodé Diakité est revenu sur l’instabilité du TFC cette saison : “C’est forcément compliqué, car chaque coach à ses méthodes. Quand on est passé du coach Casanova à Kombouaré, ça m’a fait bizarre. Moi, j’avais pris l’habitude de jouer de la façon dont voulait Alain Casanova, car au centre de formation, on utilisait le même schéma. Puis d’un coup tout change donc forcément, c’est étrange. Avec Monsieur Zanko, c’est plus simple maintenant, car je le connaissais bien. Il était au centre de formation à l’époque où Alain Casanova était là donc on retrouve les mêmes repères. Mais c’est vrai que de façon générale, c’est compliqué de changer d’entraîneur souvent. Il faut s’adapter en sachant qu’on n’a pas beaucoup de temps par rapport aux matchs qui arrivent, d’autant plus quand les résultats ne suivent pas. Bien sûr, on y croit à fond. On ne peut pas ne pas y croire de toute façon, pour nous, c’est impossible. Si on arrête d’y croire, on arrête de jouer au foot.

Nos derniers articles