logo lesviolets.com
croix occitane
logo lesviolets.com
"La réception d'une équipe de bas de tableau qui se déplace mal, normalement ça fait 3 points"
"Des joueurs très intéressants, un coach mûr tactiquement et un maintien sans embûches pour le TFC"
©mj_photographiee

Le site de supporters rennais Rouge Mémoire revient sur le beau début de saison rennais, le souvenir très mitigé qu'a laissé Philippe Montanier en Bretagne, et donne son avis sur la saison du TFC.

Avant le déplacement du TFC à Rennes ce samedi (21h, Canal+ Sport 360), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé le site de supporters rennais Rouge Mémoire.

Après des débuts poussifs, Rennes a enchaîné les succès. C'est l'année pour retrouver le podium ?
"Le mois d'août a été entaché d'une défaite inaugurale imméritée contre Lorient (0-1 sur un CSC) qui a terni le bilan comptable du début de saison. Puis d'une défaite logique à Lens (2-1) fin août. Depuis, le Stade Rennais reste sur 16 matchs sans défaite toutes compétitions confondues. L'objectif annoncé était une qualification européenne en fin de saison et faire mieux que la saison dernière (4e). Donc entre les lignes, on comprend qu'une place hors du podium serait une déception et une non qualification européenne, un échec. Tout va bien depuis septembre avec du jeu, des buts et des résultats autant en Ligue 1 qu'en Europa League."

Vous avez remodelé votre défense centrale cet été. Les problèmes rencontrés sur les premiers matchs sont-ils réglés ?
"La défense s'est cherchée au mois d'août malgré un bilan pas catastrophique (5 buts encaissés lors des 4 premiers matchs). Depuis, l'assurance de Mandanda et la montée en régime de Theate ont permis de vivre sereinement l'enchaînement des matchs, en dépit de beaucoup de turnover autour d'eux avec Meling ou Truffert à gauche, Wooh ou Rodon dans l'axe, Traoré ou Assignon à droite et Santamaria puis Xeka au milieu."

Bruno Génésio ne faisait pas franchement l'unanimité à Lyon. Comment est-il perçu par les supporters du Stade Rennais ?
"On l'a tous accueilli avec cette réputation créée par les supporters lyonnais, et assez paradoxale par rapport à son bilan de qualification systématique en Ligue des Champions (ce que Lyon ne parvient plus à faire depuis son renvoi). On voit quotidiennement que c'est un coach qui a une idée de jeu bien claire, qui a une capacité exceptionnelle à concerner tout un groupe et qui, malgré des erreurs, sait rectifier le tir d'un match à l'autre et parfois même au cours d'un même match. Il lui manque un titre pour être tout simplement le meilleur entraîneur de l'histoire du club, car il fait tomber un record historique du club chaque mois ou presque."

Quel souvenir gardes-tu du passage chez vous de Philippe Montanier, qui a entraîné le Stade Rennais de juillet 2013 à janvier 2016 ?
"Une arrivée très attendue et porteuse d'espoir eu égard à son parcours à la Real Sociedad. Mais quelle déception ce fut à Rennes, avec une idée de jeu proche du néant, une frilosité permanente en dépit de joueurs talentueux qui n'ont pas tous été mis dans les meilleures dispositions pour performer... Je pense à Féret, puis Boga, Dembélé ou Quintero. Un rendez-vous complètement manqué au Stade Rennais. Néanmoins, je vois que ce qu'il fait à Toulouse est beaucoup plus plaisant et intéressant tactiquement."

Comment vois-tu le TFC cette saison ?
"Plein de joueurs méconnus mais très intéressants. Un coach plus mûr tactiquement que lors de ses passages à Rennes, Nottingham ou Lens. Pour moi, ce doit être un maintien sans embûches qui doit ponctuer la saison du TFC."

Un pronostic pour le match de ce samedi ? Et pour le classement final des deux clubs ?
"3-1 ce samedi, mais avec une victoire plus large que la prestation des deux équipes ne l'aurait voulue. En fin de saison, j'espère voir le Stade dans le top 4 et Toulouse entre la 9e et la 12e place."