Analyse de la philosophie de jeu et des résultats de Patrice Garande (partie 2/3)

Publié le 12 juillet 2020 à 09:30 par Christophe Canard

C’est maintenant officiel, Patrice Garande entraînera le Toulouse FC en Ligue 2 l’année prochaine. Sa principale expérience sur un banc est évidemment ses 6 années au Stade Malherbe de Caen. Le site LesViolets.Com vous présente donc son parcours en Normandie, annonciateur de ce qu’il pourrait faire au Tèf.

Deuxième partie : Le retour en Ligue 1

Saison 2014–2015

Une fois remonté en Ligue 1, Patrice Garande doit maintenant essayer de maintenir le stade Malherbe. Pour cela, le club recrute Julien Féret, Damien Da Silva, Nicolas Benezet et le regretté Emiliano Sala. Et surtout, il décroche la signature de Rémy Vercoutre, l’éternel deuxième gardien de L’OL.

Mais cela commence très mal, puisque la phase aller de cette saison est catastrophique. À la trêve, le club normand est bon dernier du championnat avec 15 petits points et seulement trois victoires. Mais le président Fortin conserve sa confiance à Patrice Garande et bien lui en a pris.

En effet, le club normand est septième de la phase retour en marquant 31 points, soit deux fois plus que lors de toute la phase aller. Patrice Garande réussit donc à maintenir le club, notamment grâce a une série de six victoires et un nul entre la mi-janvier et la fin février. Le Stade Malherbe termine donc 13ème pour son retour en Ligue 1.

Comme l’année précédente, les schémas de jeu préférentiels du coach normand auront été le 4-3-3 et le 4-2-3-1. À noter que l’équipe terminera quatrième meilleure attaque du championnat.

Classement final : 13ème
Attaque : 54 (4ème), soit 1,42/match
Défense : 55 (14ème), soit 1,48/match
Meilleur buteur : Hervé Bazile (7)
Meilleur passeur : Julien Féret (6)
Coupe de France : Éliminé par Dijon dès le premier tour
Coupe de la ligue : défaite en 8ème de finale contre Bastia
Equipe type : Rémy Vercoutre, Dennis Appiah, Jordan Adéoti, Damien Da Silva, Emmanuel Imorou, Nicolas Seube, N'Golo Kanté, Julien Féret, Lenny Nangis, Bengali-Fodé Koita, Hervé Bazile.

Saison 2015–2016

C’est pendant l’été 2015 que le club normand dit adieu à N’Golo Kanté et Thomas Lemar. Si le champion du monde n’a pas beaucoup joué pendant ces deux saisons (7 titularisations en deux ans), le départ de l’ancien milieu de Boulogne semble préjudiciable. Il signe respectivement à Monaco pour 4M€ et à Leicester pour neuf.

Côté arrivées, le club se renforce avec Jeff Louis, Jonathan Delaplace, Vincent Bessat ainsi que les prêts d’Ismaël Diomandé depuis Saint-Étienne et du Lillois Ronny Rodelin. Mais surtout, Caen va signer l’ancien buteur prolifique de Tours, Andy Delort en provenance de Wigan. De la réserve montent Jean-Victor Makengo et Yann Karamoh.

Le championnat débute bien avec une victoire à Marseille qui entraînera la démission de Marcelo Bielsa. Contrairement aux années précédentes, l’équipe entraînée par Garande ne connaîtra pas véritablement de trou d’air. La régularité sera au rendez-vous tout au long de la saison, à tel point que le SM Caen aura passé plus de temps dans les places européennes (22 fois dans le top 6) qu’en-dehors (16).

Cependant, l’équipe aura globalement obtenu la plupart de ses victoires sur le plus petit des écarts contre les équipes de la deuxième moitié du classement. Alors que les défaites contre le top 6 se multiplieront, avec pas moins de 17 buts encaissés en quatre matchs entre Paris et Lyon. Par conséquent, le stade Malherbe possède cette année-là une différence de buts de - 13 alors qu’elle finit septième.

Tactiquement, un changement s’opère dans l’approche de l’ancien champion olympique, puisqu’il transforme son 4-3-3 en 4-1-4-1 plus défensif. Ce changement est annonciateur des deux années qui suivront.

Classement final : 7ème
Attaque : 39 (15ème), soit 1,03/match
Défense : 52 (14ème), soit 1,37/match
Meilleur buteur : Andy Delort (12)
Meilleur passeur : Julien Féret (8)
Coupe de France : Éliminé par Marseille dès le premier tour
Coupe de la ligue : Éliminé par Nice dès le premier tour
Equipe type : Rémy Vercoutre, Dennis Appiah, Damien Da Silva, Alaeddine Yahia, Vincent Bessat, Jordan Adéoti, Nicolas Seube, Jonathan Delaplace, Julien Féret, Andy Delort, Ronny Rodelin.

Nos derniers articles