Amiens 0-0 TFC : J'y étais pour vous

Publié le 06 octobre 2021 à 12:51 par JB

Ce déplacement au stade de la Licorne est un rendez-vous incontournable pour tous les supporters du TFC habitant en Île-de-France. Et grâce à l’excellente dynamique de ce début de saison, une bonne centaine d’Indians sont venus depuis Toulouse pour bien garnir le parcage. Au total, nous sommes pas moins de cinq rédacteurs du site LesViolets.Com à nous retrouver en terres picardes pour vivre cette rencontre.

Les plus habitués d’entre nous prévenaient dès le coup d’envoi : sur les quatre derniers Amiens - TFC, trois se sont soldés sur un 0-0. Et le quatrième allait arriver ce samedi. Pourtant, très vite, les Toulousains ont mis le pied sur le ballon avec VDB, Spierings, Genreau ou encore un Desler en grande forme. Amiens s’est contenté de contenir le Tèf, d’attendre et de partir en contre. Au final, Maxime Dupé n’a eu que très peu de travail à faire et les occasions violettes ont été aussi très peu  nombreuses. Healey a eu une ou deux situations, Onaiwu a manqué l’ouverture du score en seconde période… et c’est à peu près tout.

"La possession, c'est une chose, gagner un match en est une autre. Quand on a réussi à trouver les bons enchaînements et bons mouvements, on n'a pas cadré nos tirs. On ne peut pas gagner une rencontre avec si faible total de frappes cadrées” a déploré Philippe Montanier en fin de rencontre. D’ailleurs, ni Ngoumou, ni Begraoui, ni Ratao ne sont parvenus à peser en fin de partie après leur entrée.

La trêve semble arriver à point nommé. Nicolaisen doit encore parfaire sa relation avec ses coéquipiers. Van den Boomen a manqué tous ses coups de pied arrêtés. Dejaegere semble de moins en moins à l’aise dans ce couloir gauche. Onaiwu n’y arrive plus depuis trois rencontres. Pour couronner le tout, Dejaegere et Spierings, qui ont écopé de trois cartons jaunes en moins de dix rencontres cette saison, seront suspendus après la trêve internationale face à Auxerre.

C’est dans la difficulté que l’on voit les grandes équipes. Après un début de saison assez exceptionnel sur le plan comptable, Montanier et ses hommes doivent désormais franchir un premier col. Dans la peau de leader, Toulouse a toutes les qualités pour garder son maillot jaune. Ceux qui ont fait ce déplacement sont forcément déçus, mais le peuple toulousain a une nouvelle fois répondu présent. Les chants violets ont résonné dans la Licorne. Vivement la suite !

Nos derniers articles