Amian, sourire retrouvé

Publié le 27 October 2020 à 13:00 par Samuel Cadène

Cela faisait une éternité qu'il n'avait plus scoré avec le maillot du TFC sur le dos. Depuis le 3 mars 2018, un soir où son tir du droit avait permis aux siens d'arracher le match nul à Metz, Kelvin Amian demeurait muet. Vous me direz, ce n'est pas nécessairement son rôle de planter des banderilles, mais avouez que lorsque ce Pitchoun-ci marque, cela fait toujours chaud au cœur. Chaud au cœur, car depuis 2 ans, Kelvin paraît n'être que l'ombre de lui-même. Seul Toulousain à avoir disputé plus de 100 matches en Ligue 1, le minot aux 128 capes semble avoir digéré son transfert avorté vers Schalke 04 ou la Sampdoria (principaux intéressés) et remis sur les bons rails. Après le succès contre l'AC Ajaccio où il avait été très bon - brassard de capitaine au bras - il déclarait d'ailleurs plein d'optimisme : "Nous sommes vraiment soudés et heureux d'être ensemble. Cette victoire nous fera le plus grand bien. La saison est lancée." 

Un nouveau départ... à Toulouse

Ce n'est un secret pour personne, mais rester un an de plus à Toulouse ne faisait pas vraiment partie de ses priorités. Le joueur a été profondément affecté par la descente en Ligue 2, et il lui arrivait d'avoir le moral en dessous des chaussettes, d'où son envie d'ailleurs survenue à l'été. Quoi qu'il en soit, "KA" est désormais sous contrat jusqu'en juin 2023. Crédité d'un match plein face au voisin Ruthénois, Amian a laissé le spleen derrière lui et enclenché la marche avant pour redevenir intraitable défensivement. Dans l'arrière-garde toulousaine à trois, il s'épanouit davantage qu'à quatre et a, depuis quelques matches, retrouvé son vrai niveau. Cerise sur le gâteau, son coup franc enroulé est un modèle du genre, preuve aussi qu'au TFC dans l'exercice, rien n'est impossible !

Nos derniers articles