Ado, Healey, Ngoumou : les explications de la LFP sur le flocage des maillots

Publié le 02 décembre 2021 à 09:15 par JB

Au début de la saison, les clubs de Ligue 2 BKT ont déclaré les informations devant figurer sur les maillots de leurs joueurs pendant les matchs. Outre l’attribution des numéros annuels des joueurs susceptibles de jouer en équipe première, les clubs précisent les noms floqués sur les maillots. Un domaine dans lequel sont autorisées certaines pratiques, sans nécessité de faire une demande d’autorisation auprès de la Commission des Compétitions de la LFP, étant entendu que les surnoms, initiales, de même que l'utilisation d'un alphabet non latin ne sont pas autorisés, selon l’article 576 du règlement des Compétitions.

Trois cas particuliers existent au TFC et ne nécessitent pas d’autorisation : Rhys Evitt-Healey entre dans le cas “Un seul nom de famille lorsque celui-ci est double” et a donc choisi Healey. Nathan Ngoumou est également concerné puisque son nom complet est Nathan Ngoumou Minpole.

Ado Onaiwu lui profite d’un accord pour afficher uniquement le prénom. Seul “Ado” est donc inscrit dans le dos du Japonais, comme “Enzo” pour Enzo Zidane de Rodez ou encore “Jubal” pour Jubal Rocha Mendes Junior (Auxerre).

Nos derniers articles