"Damien Comolli peut être l'homme de la situation à Toulouse"

Publié le 27 mai 2020 à 00:00 par Cédric Polizzi

Alors que les discussions en interne continuent pour finaliser la vente à 85% du club, Damien Comolli pourrait être le futur président du TFC. La rédaction du site LesViolets.Com est allée à la rencontre du compte Twitter Fenerbahçe France afin d’en savoir plus sur l’homme. Interview.

Damien Comolli est resté près d’un an et demi en tant que directeur sportif du Fenerbahçe. Quel bilan retenez-vous de son passage ?
"Damien Comolli a exercé de juin 2018 (après l’élection du nouveau président Ali Koç) jusqu’en début d’année 2020. De manière générale, nous pouvons dire que son travail a été plus que correct. Malgré les difficultés financières de Fenerbahçe, il a réussi à ramener des bons joueurs à bas prix. Certes, ça n’a pas fonctionné avec les Slimani, Ayew ou encore Benzia, mais sur papier, c’est de très bons joueurs. Je dirais qu’il a bien fait son travail de directeur sportif au sein du Fenerbahçe.

Était-il apprécié des supporters ?
"Les supporters se divisaient en deux sur les réseaux sociaux. Certains disaient que ce n’était pas sa faute si les joueurs achetés n’avaient pas l’envie de jouer et d’autres disaient que c’était complètement sa faute et qu’il devait ramener de meilleurs joueurs. Je suis plutôt de l’avis des premiers.

Pourquoi est-il parti du Fenerbahçe ?
"Une des raisons principales de sa séparation a été la mésentente avec le président du club. Impossible de savoir la véritable raison. Plusieurs informations circulent sur internet.

Toulouse est aujourd’hui en grandes difficultés dans différents secteurs, telle que la communication, la mise en place d’un réel projet sportif, le centre d’entraînement, etc. Pensez-vous qu’il a les épaules et les qualités nécessaire pour donner un nouveau départ au club ?
"Honnêtement, selon mon point de vue et en voyant ce qu’il a réussi à accomplir avec Fenerbahçe malgré les soucis financiers, Damien Comolli peut être l’homme de la situation à Toulouse. C’est une personne qui connaît le football, qui a beaucoup de contacts. Je pense que s’il a carte blanche, il peut réellement apporter quelques choses aux Toulousains.

L’organigramme qui est en place aujourd’hui a montré plus d’une fois qu’il n’avait pas les compétences pour diriger le club dans la bonne direction. Pensez-vous que Damien Comolli accepte de garder certaines personnes actuellement en poste ? Ou viendra-t-il avec ses propres hommes ?
"De ce côté-là, je ne pourrais répondre, mais si je dois prendre l’exemple du Fenerbahçe, Damien Comolli est arrivé seul et a travaillé avec les personnes déjà présentes au sein du club. S’il voit que cette expérience ne l’a pas grandement aidé au Fenerbahçe, il peut vouloir ramener ses propres hommes."

Nos derniers articles