Youssef Chibhi, l'entraîneur de Versailles : "On sait que la marche est haute"

Publié le 27 janvier 2022 à 18:43 par JB

Samedi, Versailles, club de National 2, sera au Stadium pour affronter le TFC en 8ème de finale de la Coupe de France. Youssef Chibhi, l'entraîneur du club francilien, a évoqué cette rencontre sur le site de la FFF : "On aurait préféré recevoir au stade Montbauron, sur nos terres et devant notre public pour nous pousser. Pouvoir rester sur ses bases est un avantage pour un club amateur, on sait que cela nivelle souvent les valeurs. Là, on doit se déplacer à Toulouse et jouer au Stadium, dans l’antre du loup, si j'ose dire. Cela complique encore plus la tâche face à une équipe qui a l'ambition de retrouver rapidement la Ligue 1 et performe dans son championnat. On ira au Stadium dès l’atterrissage, pour pouvoir tout de suite désacraliser l’endroit. Il va falloir que l’on appréhende très vite cet environnement, ne pas être distraits et perturbés par tous ces aspects inhabituels. On est très sollicités par les médias. On va devoir rester dans notre bulle et profiter de ces belles conditions de jeu et de préparation d’avant-match pour parvenir à nous sublimer et essayer de déstabiliser cette équipe de Toulouse. On sait que la marche est haute mais quand on arrive à ce stade de la compétition, avec un quart de finale à la clé derrière, s’il y a une petite chance, on va la jouer à fond. Comme je l'ai fait pour tous nos adversaires depuis le 3e tour, je me suis rendu au Stadium pour les observer et j’imagine qu’ils en ont fait de même avec nous."

Nos derniers articles