Van den Boomen : "Quand Toulouse m'a appelé, il n'y avait pas d'autre option que de venir"

Publié le 16 September 2020 à 12:35 par Christophe Canard

Avant le match face à Sochaux, Branco van den Boomen, le milieu formé à l’Ajax, est revenu sur son parcours pour France Bleu Occitanie.

Son parcours en Hollande et son arrivée au TFC

"J'ai commencé dans un club amateur près de Eindhoven à l'âge de quatre ans. Ensuite, je suis parti à Willem II, puis à l'Ajax avant de retourner à Eindhoven en seconde division. J'ai connu Heerenveen et De Grafshap... C'est un long parcours ! (rires) C'est la première fois que je quitte mon pays. J'adore. Il y a une grosse différence entre le football néerlandais et le football français, mais je suis sûr que tu deviens meilleur en découvrant plusieurs championnats. J'étais très surpris que le TFC pense à moi. Je jouais bien en Hollande, ma tête était seulement là-bas. Mais quand Toulouse m'a appelé, un club qui jouait en Ligue 1 l'an dernier... J'ai parlé avec le président, il n'y avait pas d'autre option que de venir."

Son intégration

"Je prends trois cours de français par semaine. Je connais quelques mots. J'espère que si on fait une nouvelle interview dans trois ou quatre mois, je pourrais parler un peu mieux. Le coach, il fait des gestes avec les mains et quand ce n'est pas possible l'entraîneur des gardiens Rudy Riou fait l'intermédiaire, car il parle très bien anglais. Mais sur le terrain, c'est un langage universel. En plus, sept ou huit joueurs dans l'équipe parlent anglais, ça aide."

Ses ambitions

"C'est une grande ville, un grand club. Il suffit de voir le stade. Bien sûr que nous devons avoir l'ambition de remonter en Ligue 1, mais en premier lieu, il faut changer l'état d'esprit. Avoir de meilleures sensations sur le terrain, c'est pour cela que l'on travaille tous les jours. Il faut qu'à l'entraînement, on ne pense qu'à gagner. C'est trop facile de dire que l'on va remonter. Premièrement, il faut gagner des matches, on doit construire une équipe forte et ensuite, on aura l'ambition de monter."

Nos derniers articles