Un autre regard statistique du sprint final, le Tèf quasi maintenu ?

Publié le 14 avril 2018 à 00:00 par Christophe Canard

Si l’histoire de la Ligue 1 nous dit que le TFC a une chance sur trois de descendre, il est une autre façon de calculer cette « chance » (ou ce risque), c’est par les cotes des bookmakers, comme nous l’avons déjà vu dans un article précédent, puisque les cotes ne sont que l’expression des probabilités de victoire, nul ou défaite dans chaque match de championnat.

On peut ainsi calculer que la chance de voir Toulouse gagner tous ces matchs est évidemment quasi nulle (0,20%), mais supérieure à celle de voir le Tèf les perdre tous (0,10%).

Grâce à ces probabilités de nombre de points gagnés, on peut calculer que l’espérance de point de Toulouse est de 8,46 points sur les 6 matchs restants. Cette espérance de points est un très bon indicateur des difficultés des calendriers des uns et des autres. A titre de comparaison, l’espérance d’Amiens est de 5 points et celle de Troyes de 5,22. Ainsi, Toulouse a le 9ème calendrier le plus abordable de la Ligue 1.

On peut également calculer le risque de voir Lille passer devant Toulouse d’ici la fin de saison. Au moment où ces lignes sont écrites, il est de 22,15%. Mais si on suppose que Lille gagnera au Stadium, alors ce risque passe à plus de 80%. Cela confirme que ce match revêt une importance considérable, puisqu’en cas de victoire des Violets en revanche, Lille n’aura que 1,11% de chance d’espérer dépasser le TFC.

En combinant tous ces différents éléments, on s’aperçoit que la probabilité que Toulouse soit 20ème est quasi nulle : 0,003%. Cela s’explique facilement par le retard que possède Metz sur les Violets. Mais on s’aperçoit également qu’il est quasiment impossible que le Tèf finisse 19ème ! En effet, pour que cela arrive, il faudrait à la fois que 2 de nos 3 poursuivants nous doublent, mais cela sans que nous doublions nous-mêmes ceux qui sont devant. Ce risque est inférieur à 1% (0,858% pour être précis). Là aussi, cela s’explique simplement par le calendrier démentiel de Troyes (réception de l’OM, Caen et Monaco, déplacements à Saint-Etienne, Lyon et Montpellier).

Mais tous ces chiffres ne résisteront pas à une dure réalité : celle du terrain. Si Toulouse venait à perdre à Caen, et que ces concurrents gagnent, alors tout s’inverserait… Mais une victoire et des défaites de Troyes et Lille assurerait quasiment le maintien.

Différents chiffres avant la 33ème journée :

Toulouse relégué directement : 0,861%
Toulouse barragiste : 9,992%
Toulouse maintenu : 89,146%

Troyes relégué directement : 46,427%
Troyes barragiste : 41,366%
Troyes maintenu : 12,207%

Lille relégué directement : 18,188%
Lille barragiste : 46,944%
Lille maintenu : 34,868%

Victoire de Toulouse contre Caen : 30,87%
Nul contre Caen : 30,06%
Défaite contre Caen : 39,07%

Scénario le plus probable (Caen, Lille et l’OM vainqueur) : 9,16%
Pire scénario de la 33ème journée (défaite contre Caen et victoire de Lille et Troyes) : 3,17%
Lille et Troyes marquent plus de points que Toulouse lors de la 33ème journée : 14,94%
Toulouse marque plus de points que Lille et Troyes : 14,40%
Meilleur scénario (victoire à Caen et défaite de Lille et Troyes) : 4,83%

Toulouse 17ème lundi : 75,82%
Toulouse 18ème lundi : 21,01%
Toulouse 19ème lundi : 3,17%

Nos derniers articles