Trois questions à... Brecht Dejaegere

Publié le 23 September 2020 à 17:00 par JB

En une semaine, Brecht Dejaegere a disputé trente minutes contre Sochaux (0-0), puis l’intégralité du match à Clermont (1-1). Voici trois questions au milieu de terrain belge.

Quel est votre sentiment après le nul de samedi ?
Parfois, on a trop voulu jouer dans l’axe où tout était fermé. On doit pouvoir trouver des solutions quand on n’arrive pas à marquer. Et je pense que contre Clermont, on aurait dû plus passer par les ailes. Ils étaient en 4-4-1 après l’expulsion et ils ont su fermer l’axe. On a trop tenté de trouver la solution au centre.

Est-ce quand même un bon point pris à l’extérieur ?
Non, on ne se satisfait pas de ce point. On voulait gagner, surtout qu’ils ont joué à 10. On n’a pas su développer notre jeu. On a manqué d’occasions aussi. Il faut changer quelque chose dans la tête et oser. C’est vrai qu’on a une équipe jeune, mais il y a beaucoup de qualités.

Comment avez-vous vécu vos premiers jours dans la Ville Rose ?
Quand je suis sur le terrain, je suis un mec qui fait le maximum et qui veut aider tout le monde. J’ai été très bien accueilli par le club et les joueurs. Je suis heureux d’être à Toulouse. Je veux jouer, je reprends du rythme. J’ai parlé avec pas mal de gens qui connaissent la Ligue 2. Ils m’ont averti que c’était un championnat d’un bon niveau. Je veux ajouter un plus dans ce groupe.

 

Nos derniers articles