logo lesviolets.com
croix occitane
Joueur prêté : Kalidou Sidibé buteur en Coupe de France avec QRM
Trélissac 1-3 TFC : Les notes des Toulousains

Après la victoire du TFC contre Trélissac (1-3), découvrez les notes attribuées par la rédaction du site LesViolets.Com...

Après la victoire du TFC contre Trélissac (1-3), découvrez les notes attribuées par la rédaction du site LesViolets.Com aux joueurs toulousains…

Isak Pettersson : 5/10. Encaisse un penalty, propre pour le peu d’interventions à effectuer.

Sam Sanna : 5/10. Il a fait du Sanna, ni plus, ni moins.

Logan Costa : 6,5/10. Il remet le TFC sur de bons rails grâce à sa tête victorieuse. Auparavant, il s’était créé d’autres occasions toujours sur coups de pied arrêtés. Défensivement, il a été présent. Un bon match.

Rasmus Nicolaisen : 5/10. Pas grand-chose à dire, il s’est contenté de jouer simple.

Moussa Diarra : 5,5/10. Des percussions à signaler balle au pied, sans pouvoir se montrer décisif. On attend désormais de lui qu’il passe un vrai cap. À signaler néanmoins : le port du brassard de capitaine.

Steve Mvoue : 3,5/10. Pas vraiment dans son assiette dans ce rôle reculé de 6. Il n’a quasiment rien réussi.

Naatan Skyttä : 5,5/10. Sa frappe en première période aurait mérité un meilleur sort. Sans faire un grand match, le Finlandais a répondu présent avec ses qualités. Néanmoins, il va devoir s’épaissir pour répondre au défi physique du championnat.

Denis Genreau : 5/10. L’Australien n’est pas passé à côté de son match, mais on attendait mieux de sa part.

Mamady Bangré : 5,5/10. À l’image de Skyttä, quelques belles actions, mais on aimerait le voir encore plus à son avantage. Une meilleure performance, néanmoins, qu’à Libourne.

Rafael Ratao : 4,5/10. A trop voulu forcer, tant dans ses frappes que dans ses dribbles. Décevant.

Yanis Begraoui : 4/10. On a senti qu’il avait envie de bien faire. C’est tout…

Entrés en jeu à la 60ème minute, Nathan Ngoumou, Branco van den Boomen et Rhys Healey ont été largement au-dessus de tout le monde. Ce sont les hommes en forme du moment.