Toulouse, terre de rugby ? Pas selon les chiffres, découvrez notre étude

Publié le 05 juillet 2020 à 00:00 par Paul Marand

Avec le palmarès et la renommée du Stade Toulousain, la ville rose a souvent été assimilée à une région de rugby avec peu de place pour le ballon rond. Néanmoins, les chiffres semblent nous indiquer le contraire.
En effet, avec 16 000 licenciés et 73 clubs pour le rugby, le football est majoritaire avec ses 39 790 participants et sa centaine d’associations.

De même pour le public qui, contrairement aux a priori, ne semble pas être uniquement dédié à l’ovalie et laisse une place importante pour le football. Les Toulousains paraissent davantage intéressés par le spectacle et les résultats plutôt que par un sport en particulier.

Les affluences moyennes du TFC et du Stade Toulousain depuis 2004 :

En 2003, lorsque le TFC est remonté en Ligue 1, le football a pris le pas sur le rugby jusqu’en 2007 avec une moyenne de 4 600 supporters en plus par match. Malgré un titre de champion d’Europe pour le Stade Toulousain en 2005, le football a dominé pendant 4 saisons grâce à des joueurs impliqués et les ambitions d’Olivier Sadran de jouer le haut du tableau. En 2007, le TFC décrochera une troisième place du championnat et un barrage inoubliable contre le Liverpool de Steven Gerrard et Fernando Torres.

À partir de 2008, les affluences des deux clubs vont se suivre avec une légère supériorité pour le ballon ovale. Des tribunes garnies grâce aux nombreux titres du Stade (Bouclier de Brennus : 2008, 2011, 2012 & H-Cup : 2010) et des Violets qui s’accrochent au milieu de tableau et arrachent notamment une place en Europa League en 2009.

Une crise sportive va se faire ressentir à Toulouse à partir de 2012-2013. Le nombre de supporters va diminuer avec l’absence de titre du Stade Toulousain et le manque d’ambition du TFC. Les Rouges & Noirs vont passer 6 saisons sans titres et les Violets vont essentiellement jouer le bas de tableau sans les ambitions du début des années 2000.

Après l’incroyable opération sauvetage de Pascal Dupraz en 2016, le football va connaître un sursaut d’engouement. Le club est de nouveau à l’honneur et l'entraîneur charismatique remet le Toulouse Football Club sur le devant de la scène. Ce n’est malheureusement qu’un feu de paille puisque le classement du TFC n’évolue pas et le club continue à jouer le bas du tableau. Le public stagne et finit par diminuer à nouveau.

Lors de la saison 2018-2019, le club de rugby toulousain renaît de ses cendres et gagne le Bouclier de Brennus attendu depuis tant d’années. La ferveur est de retour dans la ville rose et le public du Stade dénombre 2 000 supporters de plus que lors des matchs des Violets.

Le football et le rugby ne semblent donc pas s’opposer au sein des supporters, les Toulousains sont davantage conquis par les prestations et l’engagement des joueurs que par un sport en particulier.
Au vu de la reprise d’engouement pour le rugby avec le retour des bonnes prestations des Rouges et Noirs, on espère voir un Stadium plein lors de la potentielle remontée du TFC en Ligue 1 dans les saisons à venir.

Nos derniers articles