TFC - PSG : Tous à la caisse !

Publié le 20 septembre 2018 à 07:00 par JB

Preuve de l’attrait pour ce choc, notre article annonçant les prix des places pour TFC - PSG a été le plus consulté de la semaine avec 20 000 lectures à l’heure où nous écrivons ces lignes.

En mettant un ticket d’entrée à 70 euros en virage, l’idée du club est simple : encaisser énormément d’argent en une seule rencontre. Selon nos estimations, le Tèf pourrait espérer un chiffre d’affaires d’environ 2 millions d’euros rien qu’avec cette affiche. Le jackpot ! Cette somme représente entre 5 et 6% du budget annuel. En schématisant, dans cette fourchette de millions, le TFC peut acheter un joueur comme Matthieu Dossevi ou payer les salaires annuels cumulés de Jimmy Durmaz et Christopher Jullien.

À première lecture, tout en sachant que le Stadium sera probablement rempli le week-end du 31 mars, l’idée est séduisante. Les abonnés ne payent pas un centime de plus et les supporters parisiens qui vont gonfler l’affluence passent à la caisse.

Mais est-ce vraiment raisonnable de demander une telle somme à l’heure où le bad buzz RMC Sport fait grand bruit ? Le Tèf doit-il véritablement se défaire de son étiquette “low cost” attribuée depuis plusieurs années pour ses tarifs abordables ?

Peut-on penser au sympathisant du TFC qui ne peut pas s’abonner pour diverses raisons ? Le seul fait de vouloir apercevoir Mbappé et Neymar (s’ils jouent !) le condamne à être traité de “footix” et à payer 10% d’un SMIC pour un seul match s’il vient avec son enfant.

Certes, il est frustrant de voir son voisin de rangée porter le maillot adverse, surtout quand il s'agit du PSG. Mais n’est-ce pas pire face à l’OM ? Pourtant, les “footix” marseillais paieront bien moins cher que leurs homologues parisiens (de 35 euros en virage à 85 euros en Balcon, avec des tarifs réduits pour les enfants).

Oublions ces histoires de riches. Mardi soir, le TFC recevra Saint-Etienne. Les footix stéphanois ne sont pas connus pour envahir le Stadium depuis des années. Et pourtant : 20 euros en virage, 35 euros en Honneur Sud, 50 euros en Honneur Nord. C’est cher et c’est comme ça pour toutes les rencontres du Tèf, peu importe l’adversaire.

Les supporters du TFC payent aussi les erreurs du club

La réponse est toute trouvée : “il suffit de s’abonner !” C'est la stratégie du club. Et c’est vrai que c’est intéressant financièrement (pour peu qu’on veuille s’abonner et venir assez régulièrement). En se basant sur le tarif normal pour un nouvel abonné, cela revient à payer 9,94 euros le match en virage, 19,42 euros en Honneur Sud et 27,84 euros en Honneur Nord.

Et c’est là que la boîte à souvenirs fait son travail. En 2014, en plein tarif, un supporter payait entre 149 euros (virage) et 399 euros (Honneur Nord) pour obtenir sa carte. Sur les quatre dernières années, l’abonnement plein tarif du TFC a été majoré de 25 à 32% selon les catégories. Le spectacle a-t-il augmenté en conséquence au Stadium durant cette période ?

Évidemment que non. Le Tèf voit ses revenus stagner, a pris du retard sur ses concurrents du milieu de tableau et les saisons à terminer 3ème (comme en 2007) ou 4ème (en 2009) sont probablement inabordables en fin de saison avec le quatuor PSG-ASM-OL-OM qui avance à vitesse grand V.

Alors oui, pour combler ce retard (et les erreurs stratégiques de la direction), les footix parisiens vont raquer. Mais le bon supporter toulousain abonné aussi.

Nos derniers articles