TFC - Nice : Moreira, Durmaz, Mubele, c'est à leur tour

Publié le 05 octobre 2018 à 10:25 par JB

Pour affronter Nice ce vendredi soir (20h45 sur Canal+ Sport), Alain Casanova déplore quatre absents majeurs : Yaya Sanogo (genou), John Bostock (adducteurs), Aaron Leya Iseka et Kelvin Amian (suspendus).

L’entraîneur toulousain devrait aligner cette composition d’équipe, avec trois joueurs habituellement remplaçants (ou en tribune) :

Reynet
Moreira - Todibo - Jullien - Moubandje
Garcia - Sangaré
Dossevi - Durmaz - Gradel
Mubele

Steven Moreira

Son arrivée a été réalisée début août, car le staff pensait aligner Amian en défense centrale au côté de Jullien. Sauf que depuis, il y a eu le naufrage à Marseille (4-0) et l’avènement de Todibo. Moreira a coûté 2,7 millions au TFC et a souvent été envoyé en tribune par Casanova. La suspension d’Amian va lui offrir ses premières minutes de la saison. À lui d’installer son esprit “guerrier”, apprécié à Lorient l’an dernier, dans le couloir droit.

Jimmy Durmaz

Des trois, c’est lui qui a le plus joué (224 minutes sur les 720 possibles), mais pour seulement deux titularisations. Jusqu’à présent, le Suédois a toujours été performant lorsqu’il est entré en jeu, comme à Rennes dimanche où il décale Gradel, passeur décisif pour Todibo. En revanche, Durmaz a déçu dans un rôle de titulaire à la place de Garcia à Angers. Contre Guingamp, le trio Sangaré - Garcia - Durmaz avait régalé pendant 25 minutes. Ils auront la possibilité de se montrer à nouveau ensemble ce soir au Stadium.

Firmin Mubele

Fin août, l’international congolais était tout proche de rejoindre Bursaspor. Il est finalement resté à Toulouse et Casanova lui a donné le rôle d’attaquant numéro 3. Avec les absences de Leya Iseka et Sanogo, Mubele sera titulaire pour la première fois de la saison. C’est en évoluant en pointe qu’il a été le plus efficace l’an dernier avec Rennes (4 buts et 1 passe décisive en 12 matchs). Son dernier but remonte au 11 mars contre l’OM (2-1). Le peuple toulousain, pas vraiment convaincu par son profil, saura l’applaudir s’il venait à en mettre une au fond ce soir.

Nos derniers articles