TFC Féminin 1-2 ASPTT Albi : J'y étais pour vous

Publié le 24 février 2020 à 12:40 par Anthony Labatut

En arrivant, je suis surpris du nombre de spectateurs présents pour assister au match. Plusieurs centaines de personnes ont répondu à l'appel du club pour soutenir les Violettes dans ce derby capital pour le maintien en D2 féminine. Au bord du terrain, la pelouse de l'annexe 1 du Stadium en prend pour son grade : ''Ce n'est pas la peine d'avoir de telles infrastructures pour avoir un terrain aussi pitoyable'' glisse la gardienne albigeoise, visiblement touchée à la cheville, à son entraîneur. Le TFC a sorti le grand jeu pour ses joueuses : plusieurs drapeaux sont dispersés en tribunes, et des membres de l'école de foot accompagnent les actrices lors de leur entrée sur le pré. La partie débute, et aucune des deux équipes, sûrement par peur de faire une erreur cruciale, ne parvient à poser son jeu. On s'en remet alors aux coups de pied arrêtés, où Albi est tout proche d'ouvrir le score avant que Chloé Mouly, la capitaine toulousaine, voit son coup franc être arrêté par la gardienne tarnaise. 0-0 on ne peut plus logique à la pause, où les deux équipes semblent crispées par l'enjeu.

Au retour des vestiaires, Albi débloque le compteur rapidement suite à un superbe mouvement à deux qui voit Avital remporter son face-à-face avec Verdier. Les nombreux fans de l'ASPTT Albi exultent, avant que la poignée d'Indians présents entonnent : ''Et la DH, on n'en veut pas''. Les 22 joueuses ne trouvent pas les clés pour faire basculer le match, et il faut attendre la 85ème minute de jeu pour voir le TFC égaliser, sur penalty, par son meilleur atout Mouly. Le danger principal étant venu d'Albi, Toulouse, qui cadrait là son premier tir de la rencontre, pouvait se contenter de ce match nul qui se profilait. Or, les Violettes vont une nouvelle fois plier et concéder un but décisif dans le temps additionnel, sur un long ballon anodin venu de la moitié de terrain tarnaise.

Emilie Gonssollin et ses joueuses font grise mine après la rencontre, et l'entraîneuse toulousaine pointera le manque de maturité de son groupe. Le TFC Féminin est passé à côté de son match, et devra disputer son maintien jusqu'à la dernière journée face à son adversaire du jour dans une bataille à distance qui s'annonce passionnante.

Nos derniers articles