TFC - Châteauroux : Tiens, revoilà Kalidou Sidibé !

Publié le 15 April 2021 à 17:00 par Bastien Barrichon

Le match opposant le TFC à La Berrichonne de Châteauroux pour le compte de la 33ème journée de Ligue 2 (Samedi 17 avril, 20h, en direct sur beIN SPORTS MAX 4) sera l’occasion de revoir Kalidou Sidibé fouler la pelouse du Stadium, sous son nouveau maillot bleu et rouge.

Arrivé du Paris FC et lancé chez les professionnels en Coupe de France par Alain Casanova lors de la réception de Lorient en 2018 (défaite 0-1), Sidibé n’est, par la suite, pas parvenu à s’imposer dans l’entrejeu toulousain. En manque de temps de jeu durant la première partie de saison sous le maillot violet (151 minutes disputées, une seule titularisation contre Niort en Coupe de France), il a rejoint, durant le mercato hivernal, l’actuelle lanterne rouge du championnat, sous la forme d’un prêt sans option d’achat, jusqu’à la fin de la saison.

Depuis son arrivée du côté de La Berri, le natif de Montreuil s’est imposé comme un titulaire important au sein de la formation castelroussine (8 matchs titulaires et un en tant que remplaçant, 754 minutes disputées). D’abord utilisé au poste de milieu récupérateur par Benoît Cauet, il est repositionné en défense centrale depuis trois matchs par son nouvel entraîneur, Marco Simone.

Sylvain Rogie, journaliste sportif pour France Bleu Berry, aborde le cas du joueur depuis son arrivée au LB Châteauroux : "Il a la particularité d’avoir déjà connu deux entraîneurs en l’espace de peu de temps, et a occupé deux postes différents depuis son arrivée. Si nos supporters n’abordent que très peu son cas particulier, il apporte clairement quelque chose à la récupération, ainsi qu’à la relance. C’est un joueur qui a une certaine valeur pour un club comme Châteauroux. Malgré la descente qui se profile, nous aimerions bien entendu le conserver une année supplémentaire."

Sous contrat avec le TFC jusqu’en juin 2023, le Pitchoun devrait être à nouveau titularisé samedi sur le terrain qui l’a fait éclore, cette fois-ci pour y affronter son équipe formatrice.

Nos derniers articles