TFC - ASNL : Il y a un an, Gauthier Ganaye aurait pu présider le TFC

Publié le 31 March 2021 à 16:55 par Samuel Cadène

Il y a un an presque jour pour jour, le TFC était en passe d'être racheté par Chien Lee, qui devait débarquer avec Gauthier Ganaye dans ses valises pour qu'il prenne la présidence du club. Or, Olivier Sadran en a décidé autrement. Depuis, le duo est en place à Nancy, futur adversaire des Violets ce week-end.


C'est un drôle de match de football que s'apprête à vivre l'ancien président de l'OGC Nice et actuel président de l'AS Nancy Lorraine Gauthier Ganaye. En effet, ce samedi à 15h, son équipe se déplacera sur la pelouse du Stadium de Toulouse, club dont il a failli devenir le président au printemps dernier. Amoureux de la data tout comme Damien Comolli, Gauthier Ganaye a débarqué en Lorraine dans les valises de Chien Lee et de son groupe d'investisseur sino-américain après sept mois de présidence du Gym en 2019. Également passé par le club anglais de Barnsley entre juin 2017 et février 2019, il expliquait dernièrement au journal L'Équipe son amour de la data : "On a l'impression qu'on nous prend pour des cons quand on utilise le mot data en France, que c'est juste de la statistique de base, "regardez combien il a marqué de buts, combien il a fait de passes décisives". Les gens ne comprennent pas trop ce qu'il y a derrière ça. Ils ont l'impression qu'on joue aux apprentis sorciers. Pourtant, force est de constater que ça a fonctionné - et que ça fonctionne encore - à Barnsley, à Brentford ou à Ostende. C'est une évolution inexorable : tous les sports sont passés par là, le football est le plus populaire au monde, et ceux qui ne s'adaptent pas vont crever."

Lui qui est aussi le président exécutif du club belge d'Ostende et également bien parti pour avoir un rôle prépondérant à Esbjerg en D2 danoise (l'ancien club de Martin Braithwaite), avoue avoir trouvé sa voie dans l'utilisation de la data à Barnsley aux côtés de Billy Beane... qui n'est autre que le mentor de Damien Comolli en matière de data et, surtout, l'homme qui a participé au recrutement Benelux du TFC l'été dernier : "J'ai une façon assez pragmatique de voir les choses : je pars du principe que plus on a d'informations, meilleure sera la décision. Billy, lui, est d'une autre école. Il est plus extrémiste. Si l'analyse data lui donne l'information dont il a besoin, il ne va pas s'embarrasser du scouting. Le fait de le côtoyer m'a appris beaucoup, dans le sens où sa vision remettait souvent en cause mes décisions."

Aujourd'hui, les projets de l'ASNL et du TFC se ressemblent dans leur manière de recruter, et il n'est pas improbable de revoir rapidement l'ASNL rejouer sérieusement la montée dans les saisons à venir. Enfin, rappelons qu'à l'époque où le dossier de rachat de Chien Lee est arrivé sur le bureau d'Olivier Sadran, outre Gauthier Ganaye, c'est l'ex-recruteur d'Arsenal Gilles Grimandi qui était programmé pour devenir directeur sportif du TFC.

Nos derniers articles