TFC - Amiens : Se relancer ou sombrer

Publié le 10 novembre 2018 à 10:00 par Baptiste et JB

Samedi soir, sur les coups de 20h, Toulouse recevra le Amiens SC de l’entraîneur Haut-Garonnais Christophe Pélissier. Et cette 13ème journée du championnat qui se profile a pour nos Toulousains des allures de matchs à ne surtout pas perdre.

Un classement qui se resserre

Les trois points promis au vainqueur semblent aujourd’hui n’être qu’un mirage pour des joueurs de la Ville Rose ne trouvant plus le chemin du succès. Les 8 matchs sans victoires ponctués de lourdes défaites ont considérablement érodé l’effervescence collective du bon début de saison des Violets, qui pointent désormais à la 14ième place du classement. A 4 longueurs seulement d’Amiens, 18ème du championnat.
Mais le désespoir de ces deux derniers mois, attisé en point d’orgue par deux non matchs face à Nantes (4-0) et Montpellier (0-3), ont laissé place à un mince rayon d’espoir venu d’Alsace. Le jeu ne donna encore une fois pas satisfaction face à des Strasbourgeois 7ème du classement avant la rencontre, mais une volonté cette fois-ci de fer aura permis aux hommes du capitaine Gradel de revenir de La Meinau avec un point, annihilant ainsi la spirale de défaite. Une belle occasion pour enfin miser en ligne sur le Tèf ?

Les difficultés d’Amiens

Les Picards quant à eux restent sur 3 défaites consécutives, face à Paris 5 buts à 0, contre Nantes 2 buts à 1 et à Nice 1 but à 0. Virtuellement barragistes, les hommes de Christophe Pélissier peinent à remporter des matchs pourtant bien engagés, à l’image de la rencontre contre Nice le week-end dernier : dominateur dans le jeu (52% de possession) et dans l’animation offensive (13 tirs contre 7 pour les Aiglons), les Amiénois n’ont pas su prendre le match à leur compte, s’inclinant 1-0 sur un but contre leur camp du capitaine Prince-Désir Gouano. Symbole criant d’une équipe en mal de confiance.

Attention à Blin

Contre Montpellier, le TFC a encaissé un but d'Andy Delort. Alexis Blin, prêté à Amiens, va-t-il climatiser le Stadium ? Dans une interview pour notre site, le milieu de terrain a annoncé qu'il ne fera aucun cadeau à Alain Casanova, qui a décidé de ne pas le conserver : "C’est évidemment spécial. Le TFC est le club qui m’a lancé en Ligue 1. Je dois tout à Toulouse. Je vais faire abstraction de tout ça et, si je joue, je me devrais de faire le meilleur match possible en faveur d’Amiens. Je ne ferai pas attention au contexte."

Sans Todibo

La semaine du TFC a été animée par la mise à l'écart de Jean-Clair Todibo, révélée sur LesViolets.Com. Jean-François Soucasse, le président délégué du club a dû intervenir en conférence de presse pour expliquer la situation : "Le TFC a entamé des discussions avec le joueur et son entourage depuis de très nombreuses semaines. Il lui a été proposé un premier contrat professionnel avec une proposition salariale sans précédent dans l’histoire du Toulouse Football Club. Après de nombreuses semaines de réflexion, Jean-Clair a refait le point avec le coach et le club, en indiquant qu’il n’était toujours pas au clair au sujet de sa situation. Aujourd’hui, le TFC a décidé de la mise à l’écart de Jean-Clair Todibo du groupe professionnel."

Un 4-2-3-1

Selon nos informations, Alain Casanova a décidé de faire confiance à Steven Fortes pour remplacer Jean-Clair Todibo, écarté. Au milieu de terrain, Kalidou Sidibé , préféré à John Bostock, va probablement enchaîner une troisième titularisation consécutive et sera accompagné de Yannick Cahuzac et Manu Garcia. Ce système pourrait aussi permettre de libérer offensivement le jeune Manu Garcia, véritable fer de lance d’une attaque toulousaine plus inspirée en début de saison. Avec les absences combinées de John Bostock et d’Ibrahim Sangaré, le jeune espagnol a eu la fâcheuse tendance à évoluer trop bas sur le terrain.

Enfin, Jimmy Durmaz sera aligné sur le flanc droit de l'attaque, à la place de Matthieu Dossevi, jugé fatigué. Max-Alain Gradel, lui, tiendra bien sa place et a annoncé ne rien vouloir d’autre que la victoire.

Nos derniers articles