TFC 2-3 Lyon : Les notes des Toulousains

Publié le 05 novembre 2019 à 00:00 par Rédac

Après la défaite du TFC contre Lyon samedi soir (2-3), découvrez les notes (sur 10) attribuées par la rédaction du site LesViolets.Com aux joueurs toulousains...

NOS TOPS

Yaya Sanogo (6,5/10) : Un bon déplacement et le geste juste pour marquer le premier but toulousain. Capable aussi de garder des ballons. En grande forme.

Matthieu Dossevi (6/10) : Très actif dans son couloir, il a pris le dessus sur Aouar et Koné physiquement et a beaucoup proposé, soit par ses centres, soit en obtenant des corners.

Manu Koné (6/10) : Il a souffert du pressing lyonnais en début de match. Mais quel volume de jeu à seulement 18 ans ! Pas inhibé par l'adversaire, il a beaucoup couru et a intelligemment distribué le jeu. C'est d'ailleurs lui qui est à l'avant-dernière passe des deux buts du Tèf. Une alternative sérieuse à Sangaré.

RAS (ou presque)

Efthymios Koulouris (5/10) : Pas récompensé de son bon match dans le jeu, où il a toujours joué juste. Une patate sur la barre, une tête sauvée par Lopes et quelques autres tentatives intéressantes. Les buts reviendront.

Issiaga Sylla (5/10) : Un bon centre qui amène le deuxième but du Tèf et de l'activité, mais toujours trop de déchet. Perdu sur le premier but de Depay.

Kelvin Amian (4,5/10) : Une jolie passe décisive qui témoigne de ses bonnes projections offensives. Derrière, il a été beaucoup moins à son aise. Complètement dépassé sur le dernier but, où il finit sur les fesses.

NOS FLOPS

Max-Alain Gradel (4/10) : C’était le Max trop perso, celui qui agace…

Baptiste Reynet (4/10) : Des arrêts décisifs quand Lyon a poussé après la mi-temps. Mais il doit sortir la frappe de Dembélé, pas très puissante ni très bien placée. Sur le deuxième but de Depay, il est encore battu sur une frappe au sol...

William Vainqueur (4/10) : Une bonne première mi-temps avec un vrai rôle de plaque tournante au milieu. Comme souvent, il a plongé après la pause, marchant beaucoup (sur le dernier but notamment) et ne jouant plus que vers l'arrière. Pourquoi finit-il le match ?

Nicolas Isimat-Mirin (4/10) : Quelques anticipations salvatrices, mais c'est trop peu pour celui qui devrait être le leader en défense. Pas rassurant en 1 contre 1.

Mathieu Gonçalves (3,5/10) : Lancer un jeune à un poste qui n'est pas le sien finit forcément par coûter cher, surtout face à Depay et Dembélé. Fautif sur les deux premiers buts lyonnais. Et pourtant, des motifs d'espoir, notamment sur son utilisation du ballon.

Antoine Kombouaré (4/10) : S'il a gagné son pari en lançant Koné d'entrée, il a cette fois raté son coaching en sortant Sanogo et Dossevi, deux des meilleurs Toulousains samedi. Si Yaya était sûrement fatigué, difficile tout de même de défendre les entrées ratées de Leya Iseka et Makengo, déjà décevants à Niort. Quid de Boisgard, en feu en ce moment ? Et comment Vainqueur, rincé, a-t-il pu finir le match ?

Nos derniers articles