TFC 2-2 Pau : Les trois choses à retenir et les notes des Toulousains

Publié le 01 août 2020 à 20:55 par Anthony Labatut

Les hommes de Patrice Garande ont disputé leur deuxième match amical de l’été face au Pau FC sous un soleil de plomb. Malgré l'ouverture du score en sa faveur, le TFC n'a pas su sortir vainqueur de cette rencontre (2-2). Voici ce qu’il faut retenir.

La composition du TFC en première mi-temps : Dupé - Moreira, Gabrielsen (c), Diakité, Amian - Sangaré, Koné, Taoui - Ngoumou, Leya Iseka, Saïd.

La composition du TFC en seconde mi-temps : Bloch - Sanna, Rouault, Rogel, Goncalves - Sidibé, Diarra - Adli, Antiste, Gradel (c) - Zobo.

Encore et toujours du relâchement

Sans être transcendant, le TFC avait la maîtrise du match en début de rencontre et était même parvenu à ouvrir la marque grâce à Gabrielsen. Débordés, les Palois ne parvenaient ni même à sortir le ballon proprement et perdaient leurs moyens dès lors qu'ils traversaient la ligne médiane. Deux actions plus tard, les Toulousains commençaient à reculer et laisser le ballon à leurs adversaires, qui ne se faisaient pas prier pour se procurer quelques situations de but, dont l'une d'entre elles surprendra Maxime Dupé juste avant la mi-temps. Un relâchement symptomatique d'une équipe qui a beaucoup souffert la saison passée, et qui semble encore affectée aujourd'hui. Heureusement, les hommes de Patrice Garande ont encore trois semaines pour emmagasiner de la confiance avant le début du championnat de Ligue 2. Vital lorsqu'on mène au score...

Certains cadres solides, renforcés par les jeunes

Vendredi soir, au moins un joueur par ligne a marqué des points dans la composition d'équipe toulousaine. Dans les cages, Maxime Dupé, en plus d'avoir stoppé un penalty, a été l'auteur d'interventions rassurantes. Même son de cloche pour son capitaine, Ruben Gabrielsen, très costaud défensivement et premier buteur de la rencontre. Au rayon des jeunes, Manu Koné, tout comme son coéquipier Ibrahim Sangaré, a été omniprésent au milieu de terrain, autant à la récupération du ballon qu'à la création offensive. Au final, les bonnes surprises se situent sur le front de l'attaque et ont été révélées en seconde période. Stéphane Zobo, contrairement à Aaron Leya Iseka, s'est montré adroit face aux cages et, accompagné de Janis Antiste et Amine Adli notamment, a mis le feu dans la défense paloise à de nombreuses reprises grâce à un pressing haut et agressif. Beaucoup de points positifs à retenir !

Des manques à corriger

Les Palois l'ont vite compris, il fallait insister sur le côté gauche toulousain pour mettre à mal leurs adversaires. Mathieu Goncalves, fébrile balle au pied, n'a jamais su s'interposer réellement face à son vis-à-vis. Et que dire de Kelvin Amian, pas dans son jour et offrant un penalty à l'équipe adverse avant d'être trop laxiste sur l'égalisation paloise en première période. Certes, rappelons que le joueur n'évoluait pas à son poste fétiche et n'était que testé pour cette rencontre, mais sa performance était malheureusement médiocre. Ajoutons à cela des ailiers toulousains trop invisibles tels que Wesley Saïd et Nathan Ngoumou et nous obtenons les postes à renforcer au plus vite avant le 22 août. Cela sert aussi à cela, un match amical, et le staff toulousain sait désormais à quoi s'en tenir. Notons également qu'il n'était pas pratique pour les joueurs de se montrer sous leur meilleur visage avec cette chaleur écrasante...

Les notes des Toulousains :

6,5/10 : Gabrielsen
6/10 : Dupé, Sangaré, Koné, Zobo, Antiste, Adli
5/10 : Diakité, Taoui, Gradel, Ngoumou, Sanna, Rouault, Rogel, Sidibé, Diarra
4,5/10 : Moreira
3,5/10 : Leya Iseka
3/10 : Goncalves, Saïd
2/10 : Amian

Nos derniers articles