TFC 2-2 Ajaccio : J'y étais pour vous !

Publié le 25 juillet 2021 à 13:15 par Cédric Polizzi

Aux alentours de 18h j’arrive sur le pont Garigliano pour me rendre au Stadium. On sent ce doux parfum de retour au stade pour les supporters, ce doux parfum de délivrance après tant de frustrations. Après avoir passé les différents contrôles de QR Code je retrouve Auxence et Samuel pour le live Instagram afin de vous faire vivre ce retour au stade, nos pronostics, etc. 18h40 et on se dirige vers la buvette de la porte 7 pour prendre une bouteille d’eau : 15 minutes d’attente, alors qu’on est au maximum 5 000 dans le stade. 18h55 on fait, enfin, notre retour au Stadium et on retrouve Emmanuel et Victor au sein du Kop.

Le match démarre avec une frayeur sur le but violet sur une reprise ajaccienne qui passe proche du montant de Maxime Dupé dès la 4ème minute. Anthony Rouault répondra sur un coup de casque bien sorti par Leroy. Alors que les Indians donnent de la voix au sein d’un virage Brice très (trop ?) calme, Franck Schneider aligne les cartons jaunes sur la pelouse. Les Toulousains sont dominateurs et seront récompensés sur une sublime tête de Rhys Healey. Avec les copains on s’arrache la voix pour célébrer le but, et les Indians lancent le "your defence is terrified, Healey’s on fire" ! Pas le temps de profiter que Laci vient claquer une frappe dans la lucarne de Max’ Dupé. Le coup de clim. 3 minutes après Clément Vidal est expulsé pour une faute sur Adli, qui à mon goût, n’aura pas du tout été assez protégé par l’arbitre durant la rencontre.

C’est la mi-temps, on en profite pour souffler car on avait plus l’habitude de chanter autant (on a déjà plus de voix). La rencontre repart très fort avec une action in-cro-yable du Tef concrétisée par un contre-son-camp de Kalulu ! Le virage exulte et Antiste vient lâcher des « vamooos » devant nous, le régal. 5 minutes après, Laci égalise avec une frappe sous la barre. Toulouse attaque, Ajaccio recule, mais ne rompt pas. Adli sur une énième course vient nettoyer son crampon sur la cheville de son adversaire, et sera exclu. Le Pitchoun part la tête basse, et ce sera peut-être sa dernière image sous le maillot toulousain. Fin du match, et les Violets auront encore lâché des points en championnat après avoir mené au score. On repart frustrés, mais heureux d'être revenus.

Nos derniers articles