TFC 2-1 Eibar : J'y étais pour vous

Publié le 07 septembre 2018 à 11:00 par Pascal Leygue

Par Pascal Leygue,

Ce jeudi, le TFC s’est imposé 2-1 en match amical contre Eibar (buts d’El Mokeddem et Sanogo). J’y étais pour vous.

Le stade de Mont-de-Marsan, avec ses deux tribunes à l’Anglaise, sonnait creux à mon arrivée. Le kop d’Eibar a fait le déplacement et a déployé une grande banderole avec ce slogan : “An another football is possible.”

Je fais la rencontre de Marius et Bastien, deux supporters toulousains qui arborent fièrement le nouveau maillot violet. On ne sera pas trop de trois pour reconnaître tous les jeunes joueurs du TFC présents ce soir. D'autant que le speaker s’emmêle les pinceaux au moment de donner la composition d’équipe.
Une pluie battante rend le terrain très gras à l’approche du match.

Dès le coup d’envoi, le TFC investit le camp adverse. Manu Garcia, Jean et El Mokeddem combinent à merveille et projettent l’équipe vers l’avant. Cette domination s’estompe avec deux grosses alertes. Marius s’inquiète : “Moreira n’est pas au marquage…

Une belle action solitaire de Goncalves, suivie d’une combinaison avec Garcia, fait réagir le public. Hélas, le Tèf commence à reculer. Les Basques ouvrent ainsi le score, sur une erreur de couverture de Moreira. Dans la foulée, Toulouse frise la correctionnelle sur une nouvelle action où la défense se montre trop passive.

Sur un contre rapide 100% Pitchouns, Goncalves adresse un centre millimétré pour El Mokeddem qui égalise de la tête. Bastien, le supporter qui m’accompagne, valide le petit Hakim : “Il a trois poumons !

Le jeu va s’équilibrer jusqu’à la mi-temps. Avec Bastien et Marius, nous allons faire un tour à la buvette du stade. Les spectateurs s’enthousiasment du jeu toulousain. Garcia et Cahuzac sont cités en exemple.

Dès le début de la seconde période, Jean se fait faucher dans la surface de réparation. Sanogo transforme le penalty et donne un avantage qui s’avérera définitif.

Le match s’emballe pendant un quart d’heure. Le public, conquis, applaudit à chaque action toulousaine. La fin du match nous permettra de découvrir quelques jeunes du centre de formation comme Adli, Sidibe et Khalid. On notera également la triste fin de match de Jullien, qui s’est fait secouer par Alain Casanova et son adjoint Issou Dao.

La soirée se termine avec cette victoire. Le match a été plaisant avec deux équipes qui ont cherché à développer un jeu offensif.

Nos derniers articles