logo lesviolets.com
croix occitane
logo lesviolets.com
TFC - Rennes : La date et l'heure sont connues, voici le calendrier du TFC
TFC 2-0 AC Ajaccio : Les notes des Toulousains
©mj_photographiee

Ce samedi, les Violets ont remporté leur seizième de finale face à Ajaccio sur le score de 2 à 0. La rédaction des Violets.com vous propose les notes du match des Toulousains.

Warren Kamanzi
6.5/10

Élu homme du match sur le Twitter du club, Warren Kamazi ne s’est pas manqué pour sa première titularisation. Rassurant en début de match, le Norvégien s’est peu à peu lâché et ça s’est vu. Le latéral a multiplié les offensives sur son flanc droit, s’offrant même une première passe décisive pour Ratao au terme d’une superbe action. Avec le retour de Mikkel Desler, il s’est clairement positionné comme un candidat à la place de titulaire.

Rafael Ratão
6/10

Entré en cours de jeu à la 61e minute, Rafael Ratao n’a pas tardé à se mettre en évidence. Il enroule un beau ballon petit filet opposé, sur le décalage de Warren Kamanzi. Il se rattrape après son mauvais match contre Brest.

Rasmus Nicolaisen
6/10

Très peu souvent sollicité, le Danois a été très propre sur le peu d’interventions qu’il a eu à faire. Soirée fraîche mais tranquille pour Nicolaisen.

Issiaga Sylla
6.5/10

Issiaga a fait du Sylla. Intenable sur son côté gauche, le Guinéen n’a cessé de répéter les efforts et les courses. Dangereux offensivement et très propre défensivement, il a même effectué un sauvetage précieux à la 68e pour empêcher les Corses de revenir au score.

Naatan Skyttä
5/10

Il a remplacé Dejaegere à la 61e. Très intéressant depuis son retour de prêt, le Finlandais n’a pas eu l’opportunité de montrer ce dont il était capable.

Brecht Dejaegere
4.5/10

Pas franchement son meilleur match ces derniers temps. Le capitaine ne s’est pas mis en évidence en n’influant que très peu sur le jeu de son équipe.

Zakaria Aboukhlal
5.5/10

C’est un peu le même constat tous les week-ends pour Zakaria Aboukhlal. En première mi-temps, il oublie Chaibi et Farès Chaibi et à la 9e minute lors de son face-à-face avec le portier corse. Il manque une nouvelle fois d’altruisme un peu plus tard dans la mi-temps. Mais c’est lui qui débloque la situation pour les Toulousains sur un bon centre de Dallinga. Encore une fois décisif, dommage que le match du Marocain soit entaché de quelques excès d’individualismes.

Thijs Dallinga
6/10

Il y a vraiment du mieux chez le Néerlandais en ce moment. Même s’il ne marque pas beaucoup, il montre beaucoup d’envie, remporte beaucoup de duels, mais surtout fait jouer ses coéquipiers. Son centre-tir après son déboulé côté droit offre un très beau but à Aboukhlal. Nul doute que les buts vont revenir si Thijs Dallinga poursuit ainsi.

Logan Costa
6/10

En l’absence d’ Anthony Rouault, le jeune cap-verdien a très bien tenu son rang. Très solide au duel, Logan Costa, même le solide Botué a eu du mal à le bouger. Il faudra toutefois être plus propre à la relance. Il sera un remplaçant sérieux pendant l’absence de Rouault.

Theocharis Tsingaras
6/10

Spierings n’était pas là, pourtant on avait l’impression qu’il était sur la pelouse. Dans un registre similaire au meilleur récupérateur des cinq grands championnats, le Grec a gratté de nombreux ballons. Seules ombres au tableau, un carton jaune pour une intervention un peu trop musclée tôt dans le match et un peu de déchet à la passe. Un bilan plutôt positif pour Tsingaras qui s’est présenté comme une alternative plausible en cas d’absence de Spierings.

Stijn Spierings
5.5/10

Il a remplacé Tsingaras et a fait une rentrée à son image. Le milieu a récupéré des ballons et les a bonifiés.

Kjetil Haug
5/10

Premier clean sheet pour le portier norvégien. Mais il faut dire qu’avec seulement deux tirs cadrés, les Corses ne se sont pas montrés très dangereux. Il fait tout de même l’arrêt qu’il faut à la 47e et d’une bonne sortie dans les pieds de l’attaquant en fin de match. Sans doute refroidi, le gardien ne s’est pas montré rassurant sur un lob ajaccien, à la 78e minute. Heureusement, le but est refusé pour hors-jeu.

Farès Chaibi
4/10

C’est assez rare pour le souligner, Farès Chaibi a sans doute été le Toulousain le plus en difficulté sur le terrain. Le Pitchoun a multiplié les erreurs techniques en première mi-temps et s’est montré beaucoup moins dangereux que d’habitude.

Veljko Birmancevic
4/10

S’il y en a un qui n’a pas marqué de points lors de ce match, c’est bien Birmancevic. Meilleur en ce moment, le Serbe a été très maladroit lors de cette rencontre. Il reprend mal de la tête le très bon centre de Warren Kamanzi à la 41e minute et glisse à la 59e alors qu’il avait l’opportunité de marquer facilement. Il faut toutefois retenir le très bon esprit de l’ailier qui a montré beaucoup d’envie.