logo lesviolets.com
croix occitane
Branco van den Boomen (déjà) sélectionné dans le 11 du week-end par L’Équipe avec Todibo, Messi et Neymar
TFC 1-1 OGCN : les notes des Toulousains

Ce dimanche, les Violets ont concédé le nul face à Nice (1-1) au Stadium, lors de la 1ère journée de Ligue 1. La rédaction du site LesViolets.Com vous propose ses notes du match des Toulousains.

Maxime Dupé : 7/10
Serein, Max'. Il a répondu présent sur la lourde frappe de Stengs en première mi-temps, qu’il déviera sur sa barre. S’il ne peut rien sur l’égalisation de Ramsey, il sort une énorme parade devant la tête de Lemina au bout du temps additionnel. Il prouve qu’il ne sera pas facile de le déloger.

Mikkel Desler : 6/10
Hyperactif. Le latéral droit danois a parfaitement contenu le phénomène Gouiri, ce qui n’était pas gagné d’avance. Très remuant, il s’est projeté dès qu’il a pu pour apporter le surnombre en attaque. Il semble prêt pour la Ligue 1, même s’il est apparu un peu juste physiquement sur la fin, d’où sa sortie.

Anthony Rouault : 6,5/10
Une des grandes satisfactions de la rencontre. Très solide dans les duels, propre à la relance, il n’a jamais été bousculé. Delort a vécu une rencontre difficile, et il y est pour beaucoup.

Rasmus Nicolaisen : 6/10
Moins en vue que son compère, sa hargne a fait du bien. Le Viking danois s’est montré très rassurant, notamment dans les temps faibles de son équipe. Il a lui aussi tenté d’apporter offensivement, sans réussite sur corner.

Issiaga Sylla : 5/10
On a senti un Sylla très volontaire, affûté physiquement et capable de déborder sur son côté. Mais il a beaucoup gâché offensivement et, surtout, a souffert en défense. Souvent pris dans son dos, l’égalisation niçoise vient de son côté, où Brahimi s’est amusé.

Branco Van den Boomen : 7/10
Il nous avait manqués. Si sa préparation a été bousculée, il a répondu présent ce dimanche. Le magicien néerlandais a offert une première passe décisive pour Dallinga sur une merveille de centre. Il a régalé le Stadium par sa justesse et son activité, même si on a connu encore mieux.

Stijn Spierings : 7/10
Au four et au moulin, le numéro 6 toulousain est sur sa lignée de l’an passé, avec la même régularité. Une grosse activité, beaucoup d’impact, de bons ballons et quelques coups aussi.

Farès Chaïbi : 6/10
La révélation de l’été fêtait sa première titularisation ce dimanche au Stadium. Étincelant durant la préparation, il a confirmé. Mort de faim, il a récupéré quelques ballons et a souvent été à l’origine du pressing. Néanmoins, le néo-pro n’a pas eu l’opportunité de se mettre en valeur offensivement, bien muselé. Il a beaucoup donné et a fini épuisé, remplacé par Genreau (69ème).

Nathan Ngoumou : 6/10
Très volontaire, l’international espoir a beaucoup provoqué. Sa vitesse a fait mal à Melvin Bard et son entente avec Desler promet, même s’il aurait pu être encore plus efficace dans le dernier geste. Le conserver cet été est une obligation.

Thijs Dallinga : 6,5/10
Une première forcément réussie puisqu’elle est assortie d’un premier but. Le crack néerlandais a habilement dévié une offrande de Van den Boomen pour faire exploser le Stadium une première fois cette saison. Il avait trouvé le poteau juste avant, bien servi par Spierings. On sent un attaquant très complet, avec un potentiel énorme. Il a pioché physiquement en seconde période.

Rafael Ratao : 4,5/10
Bien moins en vue que Ngoumou, il a souvent combiné avec Sylla mais on aurait aimé le voir un peu plus provoquer balle au pied. Le Brésilien n’a pas trouvé la clé de la défense azuréenne, bien contrôlé par Lotomba. Mais il va monter en puissance et sa fougue fera mal en Ligue 1, à coup sûr.

Les rentrants, Rhys Healey, Denis Genreau et Kevin Keben, n'ont rien apporté au TFC. Nice a gagné le match des remplaçants. Vous aussi, notez les joueurs sur 10 en cliquant sur l'article dédié ci-dessous !