TFC 1-0 Bastia : J'y étais pour vous !

Publié le 16 août 2021 à 14:00 par Victor G

Coup de chaleur au Stadium ! C’était prévu, cela n’a pas loupé : les joueurs du TFC et leurs supporters ont dû vivre ce match en plein cagnard, sous 38 degrés. Pour certains émergeront les souvenirs de chaleur d’un TFC - Liverpool, joué 14 ans plus tôt, à un jour près. Pour d’autres, des souvenirs de l’amical à St-Gaudens en préparation de la saison dernière. À l’époque, Patrice Garande s’était alors demandé comment les joueurs pouvaient jouer sous une telle chaleur.

Chaleur ou pas, je récupère mon abonnement au guichet, je présente mon Pass Sanitaire, et me voilà entré au Stadium. Je m’arrête évidemment au snack le plus proche de la porte 9. Sous ce soleil de plomb, les 10 euros investis dans deux pintes chaudes servis dans des gobelets plastiques après quinze bonnes minutes d'attente restent un bon investissement. Place désormais au match ! En tribune, on voit de suite le potentiel du jeune Mamady Bangré, prometteur. Le virage porté par l'indétrônable Alexandre Roux donne de la voix. Attention tout de même à Adil Taoui, licencié l’été dernier par le TFC, qui aurait pu climatiser le Stadium sur une tête en début de rencontre, ce qui amènera quelques sifflets à son égard de la part du virage, vite arrêté par d’autres supporters : "Arrêtez de siffler ! C’est un Pitchoun !".

Après 20 minutes de jeu, sur une passe de Brecht Dejaegere et un contrôle plus ou moins réussi de notre buteur Rhys Healey, le TFC obtient un penalty sur une main corse. Penalty transformé, le virage Brice Taton exulte ! But de Rhys Heal… Ah non ! C’est Branco van den Boomen, l’homme fort de ce début de saison, qui s’est occupé de le tirer, nous indique l’écran géant. Peu importe, ça fait 1-0 pour le TFC !
Il ne se passera plus grand-chose jusqu’à la mi-temps, mis à part deux belles occasions qu’Ado Onaiwu aurait pu (dû ?) convertir. Mi-temps, le virage se vide complètement à la recherche d’ombre et de fraîcheur, pour le plus grand plaisir des buvettes du stade.

Le match reprend, avec la déception de voir le jeune Bangré sortir. J’aurais aimé le voir de notre côté du terrain, ce sera pour une autre fois. Nathan Ngoumou et ses débordements m’ont réconforté, peu avant l’heure de jeu, il délivre un centre parfait à Rhys Healey qui voit sa tête terminer sur la barre transversale… Tout le virage y a cru !… Et a failli déchanter sur l’occasion suivante, sur un contre lancé par Bastia. Heureusement, Maxime Dupé, l’homme aux trois clean-sheets d'affilée, est resté vigilant. Il fait chaud, très chaud, on sent que le match perd en intensité, malgré une grosse pression exercée par Bastia en fin de rencontre, le TFC ne cédera pas. Healey aurait même pu y aller de son but dans les arrêts de jeu, mais manque son occasion. Coup de sifflet final, synonyme de troisième victoire en quatre matchs pour le TFC, leader provisoire du championnat. Notons également que c’était la première victoire à domicile devant du public depuis le 19 octobre 2019.

Nos derniers articles