TFC 0-0 Sochaux : J'y étais pour vous

Publié le 15 September 2020 à 22:50 par Cédric Polizzi

Après deux défaites en deux rencontres, le TFC retrouvait le Stadium pour (enfin) décrocher une victoire attendue. À mon arrivée au Stadium, je ne peux m’empêcher de sourire : après de longs mois d’attente, je retrouve le virage Brice, des visages familiers, un nouveau championnat. En amont du coup d’envoi, certains supporters craignent le pire : « Sochaux, c’est costaud », « on va se faire manger ». Pourtant, s’il y a bien une chose que l’on doit savoir avec le Tef, c’est que cette équipe est capable de tout : du meilleur comme du pire.

La rencontre débute, et dès l’entame de match, Amine Adli fait lever le Stadium avec une frappe repoussée par Prévot. Les Toulousains poussent en ce début de match, alors que Sochaux joue en contre et procure quelques frayeurs à l’arrière-garde violette. Maxime Dupé, lui, se montre rassurant sur le peu de ballons touchés. Les 5000 supporters poussent et ont failli assister à l’un des buts de l’année avec cette frappe en demi-volée des 30 mètres de Sam Sanna qui vient raser la transversale. Peu de temps après, Van den Boomen délivre un caviar sur la tête de Bayo, qui ne cadre pas. On en restera là pour la première mi-temps. Durant la pause, une minute de silence sera rendue à Guillaume, membre des Indians qui nous a quitté.

À la reprise, les « ce soir on chante pour Guillaume » résonnent dans le virage, alors que sur la pelouse, les Sochaliens tiennent autant sur leurs jambes que Sanogo. Adli, Van den Boomen et Koné sont au-dessus du lot techniquement, mais l’équipe ne parvient pas à concrétiser les (nombreuses) occasions qui se présentent. Puis plus rien d’intéressant ne se passe, jusqu’au tacle très « british » de Healey sur un Sochalien qui lui vaudra un carton jaune.
Fin du match, 0-0, le premier point de la saison est pris. Espérons que ce soit de bon augure pour la suite de la saison !

Nos derniers articles