Strasbourg 3-1 TFC : Les 3 choses à retenir

Publié le 22 juillet 2019 à 00:00 par Benjamin Challié

Vendredi soir, le TFC s'est incliné lors de son troisième match amical de l'été, contre Strasbourg (3-1). Le site LesViolets.Com vous propose "3 choses à retenir" de cette rencontre.

Une défense laborieuse

Si l'arrière-garde toulousain n'avait pas encaissé de but face à Béziers et l'AC Ajaccio, cette fois-ci Strasbourg en a planté 3. Dès que les Alsaciens ont accéléré, nos défenseurs ont pris l'eau. Les latéraux violets ont souffert. A la décharge du Tèf, Alain Casanova était privé d'Amian (reprise), Shoji (légèrement blessé) et Rogel, dont le transfert a été officialisé pendant cette rencontre.

Une attaque timide

Quentin Boisgard a inscrit l'unique but de la partie sur une frappe détournée. Mis à part ça, Bostock a tenté de gratter plusieurs ballons avec un pressing haut. Le TFC a parfois voulu repartir proprement de l'arrière avec des prises de risque trop dangereuses. Koulouris n'a pas pu exploiter tous les ballons que les défenseurs toulousains lui ont envoyé sur des dégagements lointains.

Une fois n'est pas coutume, le dernier geste a fait défaut au Tèf, à l'image de Dossevi qui aurait dû être passeur décisif durant cette partie. Les retours de Max-Alain Gradel et Ibrahim Sangaré sont attendus pour redynamiser le jeu.

Un effectif limité

Entre les blessés (Shoji, Sanogo, Leya Iseka, Sidibé) et les internationaux (Amian, Gradel, Sangaré, Sylla), l'effectif d'Alain Casanova est encore très jeune. Diakité, Goncalves et Diarra doivent encore progresser derrière. Soulignons également que Strasbourg présentait une équipe-type avec en ligne de mire son entrée précoce en lice en Ligue Europa. La formation alsacienne était physiquement en avance sur les Violets.

Le TFC a montré de l'envie et de la hargne, mais le succès strasbourgeois est logique. Les nouvelles recrues, surtout Vainqueur et Koulouris, vont devoir rapidement se mettre au niveau.

La composition de départ du TFC : Reynet (Goicoechea, 74ème) - Moreira, Diakité, Goncalves, Diarra - Vainqueur (Tounkara, 74ème), Bostock (Sanna, 81ème), Makengo (Adli, 81ème) - Dossevi (Zobo, 74ème), Koulouris (Corredor, 79ème), Boisgard (Taoui, 82ème).

Les notes :

7/10 : Bostock, Boisgard
6/10 : Reynet, Dossevi, Makengo
5/10 : Koulouris, Vainqueur, Moreira
4/10 : Goncalves
3/10 : Diarra, Diakité

Nos derniers articles