Sprint final : Deux Clermontois victimes d'un imbroglio sanitaire, la colère de Pascal Gastien

Publié le 02 April 2021 à 17:30 par Enzo Portal

Fort d'une très belle saison, Clermont est plus que jamais en course pour la montée en L1. Impressionnant tant offensivement que défensivement, les Auvergnats disposent d'un effectif composé de plusieurs internationaux dont deux Béninois : Jodel Dossou et Cédric Hountondji, qui ont connu une trêve internationale pour le moins mouvementée.

En effet, juste avant la rencontre opposant la Sierra Leone au Bénin, la sélection béninoise a été contrainte d'attendre 5h dans leur bus pour une simple feuille "volante" sans caractère officiel sur laquelle figurait cinq noms positifs à la Covid-19 dont Dossou et Hountondji.

Un imbroglio sanitaire qui a suscité la colère du coach clermontois, Pascal Gastien, comme l'explique La Montagne : "Ce sont des choses qui se renouvellent tout le temps, ce qu’il s’est passé en Sierra Leone, c’est un scandale. A un moment il va falloir que des décisions soient prises. Nous on libère nos joueurs, on ne sait jamais quand ils vont revenir, comment ils vont revenir… Il y a souvent des incidents (…). J’attends de voir si la FIFA, la CAF, vont faire quelque chose. Cela ne peut pas durer, ils se discréditent et nous, ça nous pose problème. Les joueurs étaient marqués parce que l’armée les a encerclés à l’hôtel, ils sont restés 5h dans le bus… C’est un match de foot, ce n’est pas la guerre ! Même s’il y a la qualification en jeu, ce n’est pas sérieux."

Résultat des courses, le match est reporté à juin prochain et les deux Clermontois sont rentrés en Auvergne probablement affaiblis de cette mésaventure. Une déconvenue dont se serait bien passé Clermont à l'aube du sprint final. Pour rappel, ils recevront les Chamois Niortais demain à 20h.

Nos derniers articles