Sochaux - TFC : au pays des Peugeot, passez la cinquième !

Publié le 25 January 2021 à 00:00 par Samuel Cadène

Au match aller toulousains et sochaliens s'étaient quittés bons amis sur un score nul et vierge. Mais depuis, la donne a changé et c'est un TFC d'un tout autre calibre qui s'avance dans le Doubs avec la ferme intention de ne pas laisser des points en route.

En fin de saison, si le TFC n'est pas promu en Ligue 1, il ne faudra pas chercher bien loin pour tenter d'expliquer à quel moment un grain de sable s'est immiscé dans la machine violette. Avec deux points glanés lors des quatre premiers matches de championnat, l'entame de l'exercice 2020-2021 a longtemps fait croire aux supporters toulousains qu'ils étaient repartis pour une saison galère de plus. 

Après deux défaites de rang contre Dunkerque et à Grenoble, c'est lors de la réception des Lionceaux que les troupes de Garande ont acquis leur premier point de la saison. Une époque où Efthymios Koulouris était titularisé à la pointe de l'attaque, où Amine Adli jouait relayeur, où Brecht Dejaegere n'évoquait que le nom d'une bière flamande au public, et où le Stadium - encore garnit de spectateurs - découvrait un attaquant anglais débarqué de nulle part. En bref, pas de quoi faire rêver quiconque.

Mais depuis, le moins que l'on puisse dire, c'est que la donne a quelque peu changée. Après un réveil qui a placé le club au niveau de ces grandes ambitions, le TFC a su relever la tête et marcher la tête haute sur la Ligue 2, au point d'être dauphin de l'ESTAC à la mi-saison. Entre temps, Dejaegere, Healey, Adli et consorts ont montré de quel bois ils étaient taillés. Dans le Doubs aussi, la saison actuelle permet encore de croire en des rêves de remontée, après lesquels les supporters des Jaune et Bleu s'accrochent depuis 2014.

Portés par de jeunes joueurs talentueux comme Gaëtan Weissbeck (8 buts) ou Bryan Lasme (6 réalisations), les hommes d'Omar Daf sont septièmes et auront pour mission d'impérativement s'imposer à Bonnal pour ne pas être décrochés. Côté Toulouse, le retour de blessure du meilleur buteur violet tombe au meilleur des moments, même s'il n'est pas encore certain qu'il débute la rencontre, Vakoun Bayo - en grande forme en ce moment - tenant la corde.

Après s'être défaits du Paris FC et de Grenoble, la route de la Ligue 1 se poursuit demain en Franche-Comté et au vu des résultats de samedi, le TFC serait bien inspiré de continuer à engranger des points à l'extérieur et poursuivre sa belle série de onze matches sans défaites. Avec la recrudescence des cas de Covid dans l'Hexagone, figurer dans les deux premiers du championnat n'est pas un luxe dont les Toulousains peuvent se priver.

Nos derniers articles