Six sénateurs proposent la reprise du championnat de France, un coup de théâtre est-il possible ?

Publié le 25 mai 2020 à 22:55 par Christophe Canard

Un amendement a été déposé ce lundi 25 mai par six sénateurs. Cette demande fait suite au courrier de Jean-Michel Aulas à plusieurs parlementaires. Ils y demandent la révision de la décision d’arrêter les championnats, et donc la possibilité de les reprendre.
Toujours selon ces sénateurs, cette possibilité devrait être conditionnée sur trois points. Tout d’abord, la crise sanitaire devra évidemment le permettre. Ensuite, le comité scientifique validera les conditions sanitaires de cette éventuelle reprise. Enfin, l’État devra valider l’ensemble des conditions. Cependant, cet amendement a peu de chances d’être voté. S’il devait néanmoins passer, il s’agirait d’un nouveau de coup de théâtre pour le football français.

Mise à jour, communiqué de la LFP ce mardi :

"Les ligues professionnelles ont pris connaissance de la proposition d'amendement des sénateurs M. Savin et C. Kern au projet de loi dispositions urgentes face à l'épidémie de Covid-19, qui vise à permettre aux fédérations délégataires et aux ligues professionnelles d'autoriser la reprise des saisons sportives 2019-2020 sous réserve d'un avis positif du comité scientifique.

Elles rappellent que les décisions d'arrêter les saisons sportives 2019-2020 ont été prises en responsabilité, consécutivement aux décisions de l’État et dans une logique de préservation des intérêts collectifs en jeu.

A l’heure où le sport français fait face à des circonstances exceptionnelles, cet amendement serait source d’une confusion qui déstabiliserait encore davantage les instances sportives. Nous pensons qu’il importe au contraire d’unir nos forces pour préparer dans les meilleures conditions possibles la reprise de la saison 2020-2021 et accompagner durablement les clubs dans la gestion d’une crise inédite."

Nos derniers articles