Sadran reprend Le Graët de volée lors de l'AG de la LFP

Publié le 21 mai 2020 à 12:04 par Samuel Cadène

Lors de l’Assemblée Générale de la LFP qui a décidé que la Ligue 2 pourrait se jouer à 22 clubs l’an prochain, Olivier Sadran a interpellé le président de la FFF, Noël Le Graët. Dans un enregistrement rapporté par L’Équipe, on entend le président du TFC s’exprimer en ces termes à Didier Quillot, directeur général exécutif de la LFP : “Didier, juste une question à l'intention de Noël Le Graët. Président, maintenant que le vote est fait et que vous êtes garant des institutions, comment comptez-vous justifier l'équité sportive entre deux Championnats qui représentent le même sport, joué dans la même période, et avec des conclusions différentes ? Quelle est votre explication sur le sujet ?

Après l’avoir fait répéter sa question, le président de la 3F rétorque à Sadran : “Le Comex est le garant des institutions. Il analysera ce vote avec précision. Jusqu'à présent, je crois que la FFF a tenu son rôle, elle fera en sorte effectivement de le faire. Ma position reste ferme. L'institution fédérale doit donner une image solide même si elle ne peut pas faire plaisir à tout le monde.

Et le président toulousain de conclure : “J'entends, je souhaite que ce soit noté au procès-verbal et je note donc qu'il y a deux règles différentes pour le même jeu. Et pour la même période. Je vous remercie président. Didier, je souhaite que ce soit noté au PV s'il te plaît.

Si le président du TFC se mure dans un silence total auprès de ses salariés, des joueurs et des supporters, cette révélation montre bel et bien que Sadran se bat coûte que coûte pour obtenir le maintien du club en Ligue 1.

Nos derniers articles