Sadran : "Beaucoup de gens sont venus pour acquérir le Tèf"

Publié le 27 juillet 2020 à 13:04 par JB

De Chien Lee à Olivier Létang, en passant par Jean-Marc Ferratge, de nombreux contacts ont été noués entre Olivier Sadran et des repreneurs potentiels du TFC. C’est finalement RedBird Capital Partners qui a remporté la mise. L’ex-président toulousain a expliqué son choix : “Beaucoup de gens sont venus pour acquérir le Tèf : des opportunistes, des financiers, des locaux, des gens en mal de reconnaissance qui pensaient exister par ce biais-là, des gens qui pensaient exister politiquement. Et, à tort ou à raison, personne n’a représenté la continuité de l’esprit TFC dans les quartiers et dans la formation comme Damien Comolli et les gens de RedBird. J’ai vraiment eu une discussion avec des gens compétents en matière de business. Il y a eu une investigation sérieuse, des questions sérieuses, des gens qui font attention à ce qu’ils vont acheter, à quel prix, sous quelle forme, et ça m’a profondément rassuré. J’ai retrouvé le sérieux que j’ai régulièrement dans mon métier, mais qui n’est pas toujours présent dans le football.

Nos derniers articles