Rouault : "Grenoble, le match le plus abouti de la saison"

Publié le 21 septembre 2021 à 12:00 par JB

Après TFC - Grenoble (4-1), Anthony Rouault s’est présenté en conférence de presse. Interview.

Anthony, qu’avez-vous pensé de la victoire contre Grenoble ?
C’était un bon samedi après-midi. Bon, c’est dommage de prendre ce but, quand on est défenseur, on n’aime pas ça… C’était un match où on pouvait éviter d’en prendre, donc ça fait toujours chier. Mais on va surtout retenir la victoire, les quatre buts marqués, le bon match de l’équipe. C’est le match le plus abouti de la saison. Défensivement, on a quand même été solide. Il y a pas mal d’aspects positifs, sans que ce soit parfait.

Et devant vos supporters avec une belle ambiance !
C’était important. Précédemment, tous les matchs à domicile avaient été accrochés jusqu’au bout. Là, il y a eu beaucoup d’engouement autour de ce match avec l’accueil du bus, les fumigènes… Ça nous tenait à cœur de nous rattraper après le nul au Havre. De faire un tel match abouti, c’est bien pour toute la ville.

Quel a été le discours du coach avant la rencontre ?
À chaque fois, le coach nous demande de jouer plus, de garder plus souvent le ballon, d’éviter de perdre la balle trop vite. Ça part de nous, les défenseurs centraux, les premiers relanceurs. Contre Grenoble, ça s’est bien passé et l’équipe a ensuite su trouver des espaces pour marquer des buts.

Comment te sens-tu avec Rasmus Nicolaisen ?
On trouve nos marques match après match. Au Havre, ce n’était pas parfait. Mais c’est normal, c’est un nouveau joueur. Il faut créer le lien entre nous et ça passe par de bons matchs et des victoires. Ça va aller de mieux en mieux.

Ta prestation au Havre a été vite oubliée…
Ça arrive… Parfois, c’est vrai qu’on peut passer à côté. Oui, au Havre, il y a eu des situations où ça ne s’est pas trop bien passées. C’est comme ça et j’ai rectifié le tir ce week-end.

Tout le monde dit désormais que le TFC va rouler sur le championnat…
Les adversaires doivent commencer à se dire que Toulouse, ça tient la route. Huit matchs sans perdre, ce n’est plus de la chance, on va dire. Mais on n’est pas la seule bonne équipe et il faudra se méfier de tous les clubs. On a un bon coup à jouer à Dunkerque. Il y a la place pour engranger des points et creuser l’écart, tout en faisant attention.

Nos derniers articles