Régis Brouard : "Il faut être prêt à faire un exploit contre Toulouse"

Publié le 22 janvier 2022 à 13:39 par JB

Ce samedi soir, le TFC sera sur la pelouse de Bastia à 19h00 (en direct sur Prime Vidéo). Avant cette rencontre, Régis Brouard, l’entraîneur corse, s’est présenté en conférence de presse. Interview.

Que vous inspire cette réception du TFC ?
À mes yeux, c’est la meilleure équipe de Ligue 2 avec un effectif composé de joueurs recrutés sur de la data. Ce qui veut dire que ce sont des hommes qui ont été très performants à leur poste. Vous ne vous en rendez pas compte, mais le TFC est très performant dans le domaine offensif. Ils en sont à 45 buts inscrits. C’est un record. Ils ont deux des trois meilleurs joueurs dans le domaine des passes. C’est vraiment une équipe complète.

On suppose que vous avez multiplié les séances vidéos avec vos joueurs ?
Il y a vraiment beaucoup de choses à s’occuper (rires). Ils ont des joueurs importants au milieu avec un numéro 6 qui est très intéressant. Van den Boomen est souvent à la dernière ou avant-dernière passe. Il se trompe rarement dans ses choix. Vous avez aussi cet attaquant, Rhys Healey, qui a cette faculté de se déplacer dans la surface et qui est toujours présent où le ballon va tomber. Vous avez aussi la participation des latéraux. Il faut se focaliser sur l’adversaire, mais aussi sur nous. On va devoir proposer des choses et qu’ils s’adaptent à nous.

Vous êtes invaincus à domicile. Est-ce une motivation supplémentaire ?
"On n’est pas loin d’un record à Furiani. Il doit manquer deux matchs. C’est une donnée importante pour moi. Le minimum est de rester invaincu à domicile. Il va falloir que tous les joueurs soient à leur maximum techniquement, tactiquement, mentalement. Face à Toulouse, si vous êtes passifs, vous êtes punis. En plus, ils viennent de marquer quatre buts contre Nancy, donc ils sont en confiance."

Bastia a-t-il une chance de gagner ?
Il faut être prêt à faire un exploit. Des équipes sont bien arrivées à le faire. Niort a gagné à domicile. On doit être capable de le faire. On a perdu contre Nancy et ça m’a beaucoup contrarié. Là, on reçoit le leader, il n’y a pas à calculer.

Nos derniers articles